in

GPT-4 d’OpenAI surpasse totalement Gemini de Google

OpenAI est aujourd’hui la référence dans le secteur de l’intelligence artificielle. Son outil ChatGPT, dont GPT-4 est la version la plus aboutie, fait donc logiquement figure de cible à abattre. D’ailleurs, la liste de ses challengers ne cesse de s’allonger. Google a récemment présenté son modèle d’IA baptisé Gemini, mais selon une étude menée par des chercheurs, ce dernier semble déjà totalement dépassé par le LLM de son rival GPT-4.

Un modèle d’intelligence artificielle multimodal

À ce jour, Gemini est le modèle de langage le plus avancé développé par Google. Pour refaire son retard sur OpenAI, la firme de Mountain View a développé un modèle d’IA multimodal. En d’autres termes, il est conçu pour être capable de procéder à l’analyse, au traitement et à la combinaison de plusieurs types d’informations comme les textes, les vidéos, etc.

Non seulement Gemini a donc la capacité de manipuler des contenus rédactionnels, mais il peut aussi saisir leur concept et leur contexte. Ce modèle d’IA se distingue dans la compréhension et la résolution de problèmes de mathématiques et de physique. Pour autant, bon nombre de spécialistes s’interrogent sur ses réelles performances par rapport à GPT-4.

Une étude comparative à l’avantage du phénomène GPT-4

Avec la sortie de son intelligence artificielle, Google a voulu entrer en concurrence avec OpenAI sur le terrain des modèles de langage de grande taille ou LLM. Néanmoins, les résultats d’une récente étude ont établi que GPT-4 surpassent la version la plus puissante de Gemini. Elle a été conjointement menée par l’Université Carnegie Mellon et l’entreprise BerriAI.

Pour aboutir à cette conclusion, l’équipe de chercheurs a effectué des tests sur quatre LLM. En plus de Gemini Pro, ils ont testé GPT-3,5, GPT-4 Turbo et Mixtral 8x7B. L’étude comparative a été réalisée sur un site d’agrégateur d’intelligence artificielle appelé LiteLLM. Le modèle d’IA de Google fait mieux que Mixtral 8x7B, mais moins bien que les deux autres.

Des tests sur une large variété de domaines d’activité

Les quatre modèles d’IA ont été soumis à différents tests portant sur des domaines variés comme la programmation, le raisonnement, les sciences sociales, etc. Si Gemini Pro peut se targuer de performances comparables à GPT-3,5, il est largement plus faible que GPT-4 Turbo. Il présente par exemple des failles au niveau des requêtes complexes et des QCM.

En revanche, Gemini Pro est plus performant que GPT-3,5 sur quelques tâches spécifiques. Cela inclut par exemple la microéconomie, la sécurité et la traduction. Si OpenAI reste donc leader en matière d’IA générative, Google a rapidement réagi aux résultats de cette étude. La firme de Mountain View a annoncé la sortie en début 2024 de Gemini Ultra.

De son côté, la start-up dirigée par Sam Altman affiche une détermination sans faille à conserver son statut de leader dans ce domaine. Elle s’apprête notamment à réaliser une levée de fonds d’envergure, susceptible de propulser sa valorisation à la somme colossale de 100 milliards de dollars. Dans le même élan, OpenAI prévoit le lancement en 2024 de la nouvelle version de son grand modèle de langage, le GPT-5.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *