in

Elon Musk dévoile Grok, le chatbot IA au tempérament rebelle

La sortie de a fait entrer le monde de l' dans une nouvelle dimension. Ce chatbot a fait couler beaucoup d'encre avec une expression soignée et aisée, ainsi qu'un vocabulaire très développé. Pour le défier, a présenté le 5 novembre dernier , la première version de son IA générative. 

Une intelligence artificielle au côté humoristique et sarcastique

L'intelligence artificielle générative d'Elon Musk n'est pas encore disponible auprès du grand public. Elle tire son nom du « Guide du voyageur galactique », la comédie de science-fiction de Douglas Adams. Le terme Grok aurait pour signification « comprendre de manière intuitive et approfondie ». Développé par la start-up , ce chatbot est conçu pour répondre à des questions sur tous les sujets.

Toujours en phase de test, l'IA générative du milliardaire se distingue par son côté humoristique et sarcastique. En effet, elle possède un côté rebelle et répond aux questions avec un peu d'esprit. Grok est aussi capable de suggérer à son utilisateur les bonnes questions à poser. Pour aboutir à ce résultat plutôt impressionnant, l'équipe de xAI a eu recours à un nouveau modèle LLM.

Un premier prototype à disposition d'utilisateurs restreints

Grok n'est pas encore déployé à grande échelle. Son utilisation est restreinte aux abonnés Premium+. En l'état, la première version du chatbot tient la dragée haute à -3.5, le modèle gratuit de ChatGPT. Il surpasse même ce dernier dans certains domaines, pour ne citer que la résolution de problèmes de mathématiques de niveau collège. En revanche, il reste encore loin derrière GPT-4, la version la plus puissante.

Améliorez la performance de vos projets grâce à l’IA générative ?

L'équipe de xAI ne s'étonne pas de ce constat logique. En effet, les modèles de ce type ont bénéficié d'un meilleur entraînement avec une quantité de données et des ressources informatiques beaucoup plus importantes. Cependant, au fur et à mesure que le prototype se développe, Grok sera doté de nouvelles capacités et de fonctionnalités supplémentaires. Il ne va pas cesser de progresser.

Une utilisation à bon escient de l'intelligence artificielle

Pour rappel, Elon Musk figure parmi les cofondateurs de la start-up à l'origine de ChatGPT. En désaccord avec certains projets de l'équipe, il a quitté la société en 2018. D'ailleurs, il a déjà fait part dernièrement de ses craintes quant au rythme soutenu de la conception et du développement de systèmes extrêmement puissants. En mars 2023, il a même appelé à une trêve de six mois.

Jugeant qu'une trêve lui semble désormais irréaliste, le milliardaire a décidé en juillet de créer xAI. Son objectif est de construire des systèmes d'intelligence artificielle dans le bon sens du terme. Au sommet de la sécurité de l'IA, il n'a pas manqué d'exprimer la menace que représentent ces systèmes informatiques intelligents pour l'humanité. Au fil du temps, leur contrôle va échapper aux êtres humains.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *