dans

Des chercheurs font appel à l’IA pour analyser le microbiome et soulager la constipation

L’IA peut traiter la constipation plus efficacement que le régime alimentaire standard. Pour ce faire, cette technologie analyse la structure du microbiome, puis recommande des aliments adaptés aux besoins de chacun.

Selon certaines études réalisées précédemment, les personnes qui souffrent de problèmes de constipation chronique ont un microbiome différent de celles qui n’en souffrent pas. Il semblerait donc que modifier le microbiome soit une solution plus durable que le simple fait de soulager temporairement les symptômes. Mais comment l’intelligence artificielle peut-elle aider dans le domaine de la santé, notamment au traitement de la constipation ?

Comment l’IA peut soulager la constipation ?

Tunali et ses collègues ont exploité les données issues de précédentes études pour former l’IA afin qu’elle puisse analyser des prélèvements de selles. Celle-ci recherche la présence de bactéries ayant une influence négative sur le fonctionnement du microbiome de l’individu. Ces bactéries peuvent être liées aux symptômes qui caractérisent la constipation chronique.

Ensuite, ils ont sélectionné 25 candidats présentant deux types de symptômes associés à la constipation. Parmi ces symptômes figuraient la difficulté à éliminer au moins un quart des matières fécales, l’émission de selles grumeleuses ou dures, et moins de trois défections spontanées au cours d’une semaine.

L’IA a analysé les échantillons de selles de chaque participant pour établir les origines de la constipation. Ensuite, elle a recommandé quelques modifications du régime alimentaire à la diététicienne chargée de définir un programme personnalisé pour chaque patient. Celui-ci doit être respecté durant 6 semaines. De même, 20 autres individus qui souffraient déjà de constipation chronique ont servi de témoin. Ils ont suivi pendant près de 10 semaines un régime standard.

Ce programme consistait à administrer un laxatif, du picosulfate de sodium. Mais aussi, à recommander une consommation accrue de fibres ainsi que de liquides.

IA constipation

Des résultats plus probants chez le groupe soumis à un traitement personnalisé

Une fois le traitement terminé, les personnes qui souffrent de constipation mais ayant suivi les recommandations de l’IA ont vu augmenter de 2,5 fois leurs taux de défécation hebdomadaire. Quant aux autres participants ayant bénéficié d’un traitement classique, ils n’ont enregistré qu’une augmentation de 1/3 du taux de défécation hebdomadaire.

En plus, ceux qui ont participé au programme personnalisé ont signalé une baisse significative de leur malaise. Ils ont été plus satisfaits de leur transit intestinal. Par ailleurs, ils ont observé une atténuation de leur « gêne sociale ». A savoir le fait de se sentir anxieux ou gêné par leur état. Par contre, ceux qui ont été soumis au traitement de base ont fait état :

d’une diminution du stress, du désagrément et de l’irritation liés à leur pathologie.

Toutefois, ils ne se sont aperçus d’aucune autre amélioration.

Comme indiqué plus haut, les participants ayant suivi le traitement personnalisé avaient accès à des rendez-vous réguliers. Un nutritionniste les accompagnait tout au long de la période de traitement de 6 semaines. Par contre, les sujets du traitement classique n’ont bénéficié que d’une seule et unique recommandation. Cette dernière vise à améliorer leur apport en fibres.

Cela laisse penser que les progrès obtenus en suivant le régime alimentaire personnalisé sont dus à la régularité des rendez-vous avec un diététicien. Ces visites favorisent le respect d’un régime alimentaire riche en liquides et en fibres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.