dans

Voici ce qu’il se passe lorsqu’on demande à l’IA d’imaginer les futurs gratte-ciels

IA gratte-ciel

Avec l’IA, à quoi devraient ressembler les gratte-ciels du futur ? Selon Manas Bhatia, les bâtiments résidentiels doivent être couverts de plantes, d’arbres ou encore d’algues. Pourquoi ? Tout simplement pour optimiser la purification de l’air à travers les tours.

L’idée serait alors de déléguer la conception des gratte-ciels à l’IA. Mais à quoi les édifices ressembleraient-ils ? Voici le futur visage des bâtiments selon l’imagination de l’architecte et concepteur informatique indien Manas Bhatia.

Un outil d’imagerie d’IA pour la conception du projet « AI x Future Cities » ou les futurs gratte-ciels

Le projet en question s’appelle « AI x Future Cites ». C’est une idée originale qui a été conçue avec un outil d’imagerie d’intelligence artificielle ou l’IA pour imaginer les futurs gratte-ciels. Elle se base sur des descriptions textuelles et des instructions écrites.

L’outil en question s’appelle Midjourney. Et pour illustrer les croquis, Manas Bhatia a intégré certaines descriptions et termes spécifiques, dont symbiose, tours futuristes, matériaux bioluminescents et technologie utopique.

Toujours selon l’architecte et concepteur informatique, chacune des œuvres devrait être réalisée en moins de 30 minutes. Ce qui prouve encore une fois la performance de l’intelligence artificielle. Par contre, le nettoyage du rendu final se fait avec Photoshop.

« L’IA est indispensable pour la création des images. Au fil du temps, elle s’améliore et atteint un autre niveau : imaginer les futures formes des tours résidentielles qui seront, à leur tour, construites dans un environnement respectant mieux l’écologie », a-t-il ajouté.

Notons également qu’un autre projet intitulé « Symbiotic Architecture » est en cours. Celui-ci est plutôt axé sur la conception de monuments qui seront réalisés avec des matériaux vivants. Les images produites par l’IA illustreront un « avenir utopique » pour les gratte-ciels. Et ce sera cette fois-ci dans les arbres que les appartements seront érigés.

Une idée qui dépasse l’imagination humaine

Selon les dires de Bhatia, l’IA n’est autre qu’un outil parmi d’autres qui sert à concrétiser une idée de création architecturale. Mais elle ne vaut pas le sens de créativité d’un vrai artiste. L’utilisation de l’intelligence artificielle va tout simplement faciliter le processus de conception architecturale.

Il a également ajouté que l’IA devrait être intégrée aux outils de création architecturale afin d’obtenir des modèles d’invention plus réalistes. Surtout pour la modélisation d’une idée ou pour la génération d’images en 3D.

Mais qui aurait pu imaginer que l’IA serait en mesure de donner un nouvel visage aux futurs gratte-ciels ? Qui aurait pensé que l’Hypérion pouvait constituer une véritable source d’inspiration pour édifier des tours résidentielles de plus de 380 pieds de haut ? C’est dans le studio indien Ant Studio que tout se passe sous la direction de l’architecte Manas Bhatia.

On devrait donc s’attendre à de nouvelles formes de gratte-ciel. Des bâtiments futuristes permettant une meilleure ventilation naturelle et des tours résidentielles qui consomment moins d’énergie. D’ici là, les architectes pourront encore profiter de la popularité des outils d’imagerie IA tels que Imagen de Google et DALL-E d’Open AI. Deux outils performants pour concevoir des villes futuristes et créer des travaux de fiction architecturale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.