in

L’IA va créer des armes destructrices : les humains pourraient perdre le contrôle

Alors que l'essor de l' progresse à pas de géant, son horizon est menacé. Des gens tirent la sonnette d'alarme sur la possibilité que l'IA puisse donner naissance à des armes biologiques destructives que les humains ne pourront pas contrôler.

L'existence de la comme l'intelligence artificielle révolutionne le monde. Néanmoins, elle s'accompagne aussi de risques et de menaces imminentes. Rishi Sunak n'a pas omis de partager ces craintes croissantes durant le sommet mondial au Royaume-Uni. L'inquiétude s'intensifie davantage à Downing Street, face à la puissance de la prochaine Intelligence Artificielle. D'ailleurs, la possibilité que les criminels et les terroristes utilisent cette technologie pour créer des armes biologiques n'est pas à exclure. C'est justement l'un des sujets brûlants pendant ce sommet d'envergure internationale. Certains collaborateurs de Rishi Sunak appréhendent que l'IA soit prochainement assez puissante. Elle servira ainsi pour engendrer des armes biologiques qui seront entièrement hors du contrôle humain. Notez que le principal objectif du sommet vise à trouver un consensus sur une mise en garde collective contre ces dangers.

Un sommet mondial dédié à discuter des dangers autour de l'IA

Les discussions risquent d'être intenses lors du sommet mondial prévu à Bletchley Park en novembre. Cet événement abordera surtout les dangers que l'IA représente. Les responsables britanniques, actifs sur la scène mondiale, visent un accord sur une déclaration commune. Ceci doit mettre en garde contre l'usage malveillant de la technologie, engendrant des destructions massives.

Cette réunion internationale arrive au bon moment. En effet, pas plus tard que la semaine dernière, un scientifique influent a appuyé une chose. Le fait que même si les dirigeants du secteur technologique sont d'accord en privé sur le besoin d'une pause dans le développement de l'IA, la rude concurrence les pousse perpétuellement en avant.

Le gouvernement britannique a certifié que les discussions seraient axées sur les risques d'utilisation abusive de l'IA dans le but de développer des armes biologiques. Par ailleurs, ils aborderont les dangers des systèmes avancés s'ils ne sont pas sous le contrôle humain. D'ailleurs, Sunak alerte déjà depuis des mois sur ces menaces. C'est pour cette raison qu'il appelle ainsi à l'adoption de mesures préventives afin d'interdire l'usage désobligeant de l'IA.

Un enjeu de taille

L'enjeu est surtout rude avec l'apparition de « l'intelligence générale artificielle (AGI) ». Cette peut réaliser différentes tâches en toute autonomie. De plus, le niveau est égal ou supérieur à celui de l'humain. Certains jaugent que l'AGI pourrait représenter un péril existentiel pour l'humanité lorsqu'elle sera à notre portée dans quelques années.

Toutefois, l'inquiétude autour de l'AGI a été débattue par des experts en IA. Ces derniers trouvent que l'affirmation est exagérée et redoutent qu'ils essaient juste d'éviter les problèmes immédiats comme la désinformation et la concentration du pouvoir qui se retrouve entre les mains des grandes sociétés dans la technologie.

Cependant, il faut admettre que ce sommet mondial servira de plateforme pour parler de ces menaces existentielles et essentiellement à chercher des solutions aux problèmes urgents.

Des personnalités internationales, dont Justin Trudeau et Emmanuel Macron, participeront à ce sommet. Ils vont tenter de discuter sur un accord commun. La Chine est l'un des invités du Royaume-Uni, néanmoins, il pense limiter sa participation du fait qu'ils sont inquiets concernant les risques liés à l'espionnage.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *