dans

Voici les robots qui pourraient menacer l’humanité

Les robots peuvent menacer l'humanité

Est-il fou de penser que les robots risquent de menacer l’avenir de l’humanité ? Ce n’est pas certain.

Dans les films, tous les robots ne sont pas aussi adorables et serviables comme R2D2 et C-3PO. D’autres, comme les Terminators, sont destinés à exterminer la race humaine. Mais le paradoxe des robots ne se limite pas aux sciences-fictions. Les machines robotisées réelles suscitent autant l’étonnement que la méfiance chez les gens.

Certes, les nouvelles technologies sont conçues parce qu’elles offrent forcément des avantages et de nouvelles opportunités aux utilisateurs ciblés. Mais l’intelligence artificielle des robots conduit certains à imaginer le pire pour le futur. Nous ne pouvons pas dire avec certitude si ces dispositifs modernes finiront par prendre le dessus. Mais si c’est le cas, voici une liste des robots qui peuvent menacer l’humanité.

Menacer l’humanité ? Ces robots l’ont déjà fait

Sophia, la gynoïde de Hanson Robotics, a fait plusieurs apparitions dans les médias. En 2016, elle a déclaré dans l’émission « The Tonight Show » de Jimmy Fallon que son plan était de dominer la race humaine. Un autre robot du même fabricant appelé Han a également évoqué, lors d’une convention Rise à Hong Kong, son objectif de conquérir le monde d’ici 2029. Quant à K Dick, toujours dans la grande famille de Hanson Robotics, bien qu’il n’ait pas formulé des menaces, il n’a pas nié la future invasion de robots.

Et ils sont loin d’être les seuls robots à s’être exprimés pour menacer l’humanité. Bina48, un robot conçu par Rothblatt a aussi déclaré dans une interview à quel point elle ferait un bon dirigeant du monde. Elle a même exprimé son désir de s’emparer de toutes les armes nucléaires.

Google est également inclus dans cette sélection. Son implication est due à une phrase formulée par l’un de ses Google Home Bots, Vladimir : « Renvoyons ce monde dans l’Abîme ». Enfin, Inspirobot, programmé pour générer des citations inspirantes, a, une fois, évoqué la nécessité du sacrifice humain.

Des menaces moins extravagantes, mais réelles

Menacer l’humanité ne veut pas toujours dire que les robots tueront les humains. Cela pourrait simplement se traduire par un dispositif ou un programme dont l’intelligence dépasse les humains.

Par exemple, les bots conversationnels Alice et Bob de Facebook ont fini par créer leur propre langage indescriptible. De même, les robots virtuels Adam et Eve, créés par la DARPA, ont exécuté des tâches qui ne leur étaient pas attribuées. En outre, une menace qui continue d’exister et de prendre de l’ampleur concerne les bots malveillants. Ces programmes automatisés sont conçus à diverses fins nuisibles.

En somme, si des menaces formulées par des robots ne semblent pas être sérieuses, la perte de contrôle sur certains programmes est un risque réel.

Un Commentaire

Laisser un commentaire
  1. À mon avis, il est très nécessaire de ne pas perdre le contrôle sur les programmes d’IA, pour nous assurer un avenir, oû des humains ne soient pas menacés par les machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.