dans

Le machine learning et la 5G feront passer le métavers à la vitesse supérieure

Le machine learning et la 5G dans le métavers

L’avenir du métavers repose désormais sur le machine learning et la 5G, en plus de l’AR et la VR.

La technologie évolue à une vitesse inimaginable et tous ses composants doivent être capables de suivre le rythme. Pour le métavers, cela signifie que la réalité virtuelle et la réalité augmentée ne sont plus les seuls éléments à prendre en compte.

Le métavers : l’avenir de l’interaction virtuelle

Le métavers est plus qu’une réalité augmentée ou une réalité virtuelle. Bien que ces deux technologies y soient étroitement liées, le métavers concerne également le machine learning, la 5G, la blockchain et l’IoT. Dans cet univers, les utilisateurs peuvent interagir avec un monde en 3D qui imite la réalité, par le biais de leur avatar, aussi en 3D.

Il s’agit d’un jumeau numérique du monde réel dans lequel les gens peuvent utiliser le langage corporel ou transmettre des émotions. En d’autres termes, les utilisateurs ont la possibilité d’interagir avec d’autres gens et d’autres objets, dans le métavers.

Le machine learning et la 5G vont booster le métavers

Le machine learning est une catégorie émergente de l’IA qui permet aux systèmes informatiques d’apprendre par eux-mêmes à exécuter une tâche. Les algorithmes ML peuvent apprendre de différentes manières menant ainsi à des sous-catégories. Nous avons l’apprentissage supervisé, semi-supervisé, non supervisé et l’apprentissage par renforcement.

Quoi qu’il en soit, le machine learning joue aujourd’hui un rôle important dans les applications quotidiennes. En effet, c’est la technologie derrière la reconnaissance vocale, faciale ou encore le traitement du langage naturel (NLP). Toutes ces capacités seront essentielles pour une meilleure interaction dans le métavers.

D’autre part, la vague à venir de nouvelles technologies et de nouveaux appareils connectés repose sur la 5G. Avec une vitesse 20 fois plus élevée que la 4G, en latence plus faible, elle offre le potentiel nécessaire pour les nouvelles applications. 

Dans le métavers, la capacité de communiquer en temps réel est primordiale. En outre, avec les technologies d’AR/VR qui ne cessent de s’améliorer, des réseaux performants constituent désormais un besoin crucial.

En somme, le machine learning et la 5G sont les moteurs qui répondront aux besoins évolutifs du métavers en termes de performance et de vitesse à tous les niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.