dans

Machine learning : Google reconstitue les tableaux de Gustav Klimt

Google reconstitue les tableaux de Gustav Klimt grâce au machine learning

Google Arts & Culture a reconstitué les tableaux perdus de Gustav Klimt grâce au machine learning.

Grâce au machine learning, les dispositifs d’IA sont aujourd’hui capables de reproduire des chefs-œuvres de manière à reproduire le style des humains. Ainsi, Goolge a entrepris de reconstituer les tableaux d’un artiste à partir d’images en noir et blanc.

Les tableaux perdus de Gustav Klimt reconstitués grâce au machine learning

Gustav Klimt était un peintre symboliste autrichien, né en 1862 et mort en 1918. Entre 1894 et 1907, il réalise une série de trois tableaux intitulée les « Peintures des Facultés ». Destinés à orner le plafond du grand hall de l’Université de Vienne, ces tableaux ont été volés par les nazis et détruits par le feu pendant la Seconde Guerre mondiale. De ces œuvres, il ne reste actuellement que des photos en noir et blanc, et personne ne connait les couleurs utilisées.

Afin de générer une estimation des peintures de Gustav Klimt, la plateforme Google Arts & Culture s’est basée sur le machine learning. Entre autres, elle s’est entraînée sur un ensemble de données relatives aux œuvres de Klimt ainsi que sur des données d’archives et des recherches universitaires. C’est ainsi que Google a réussi à reconstruire les trois tableaux, à savoir « La Philosophie », « La Médecine » et « La Jurisprudence ».

Klimt vs Klimt – The Man of Contradictions

Le docteur Franz Smola est consrevatirce au musée Belvedere de Vienne. Elle a monté un projet qui consiste à présenter audacieusement les œuvres de Gustav Kult, en s’appuyant en partie sur le machine learning. Le projet porte la désignation de « Klimt vs Klimt – The Man of Contradictions ».

Selon ses dires, les résultats sont surprenants, car l’IA a réussi à générer des couleurs pour les endroits que les experts n’ont pas réussi à reconnaître. Autrement dit, à l’aide de l’apprentissage automatique, les experts ont de meilleures hypothèses sur la manière dont Klimt utilisait les couleurs.

Google Arts & Culture collabore avec une trentaine de partenaires et institutions pour présenter des peintures, des dessins, des lettres, etc. La plateforme a contribué à numériser pour la première fois un grand nombre de ces œuvres.

Concernant Klimt, la plateforme comprend plusieurs essais sur les œuvres et sur ses thèmes. En outre, elle propose des centaines d’images en haute résolution et une galerie de poche en réalité augmentée de ses 63 tableaux. Depuis hier, les « Peintures des Facultés » en font également partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.