in

Anthropic étend les capacités de son chatbot IA Claude 2.1

Avec son chatbot IA baptisé Claude, Anthropic se positionne comme l’un des leaders de l’industrie IA générative. Suite à la récente mise à jour déployée par la start-up, cet assistant IA a tout pour concurrencer le chatbot le plus populaire du moment, celui d’OpenAI. Claude 2.1 débarque avec de nombreuses fonctionnalités avancées.  

Une fenêtre contextuelle beaucoup plus large

L’une des fonctionnalités phares apportées par cette dernière mise à jour d’Anthropic concerne la capacité accrue de Claude 2.1 à recevoir des informations à traiter. Sa fenêtre contextuelle peut prendre en charge jusqu’à 200 000 jetons en une seule fois. Cela correspond à environ 500 pages de texte. Avec une telle capacité de traitement, il est désormais possible pour les utilisateurs de lui soumettre un gros document.

Anthropic souligne toutefois que le traitement d’une telle quantité de données peut prendre plusieurs minutes. La start-up prévoit de poursuivre l’optimisation de son chabot pour le faire évoluer et augmenter ses performances.

Le chatbot IA générative d’Anthropic est accessible à tous les utilisateurs. En revanche, seuls ceux qui ont la version payante Claude Pro peuvent profiter des fonctionnalités avancées de cette IA avec sa fenêtre contextuelle de 200 000 jetons. Pour les utilisateurs gratuits, la capacité de traitement du chatbot est limitée à 100 000 jetons.

Une réduction significative des réponses erronées

Avec cette nouvelle version, Anthropic améliore la fiabilité de son chatbot IA générative. Comparée à la version précédente, Claude 2.1 génère deux fois moins de fausses informations. Son taux d’hallucination baisse de 50 %. Les utilisateurs obtiennent ainsi des réponses plus fiables et plus exactes. Et plutôt que de fournir une réponse erronée, l’IA a tendance à préférer ne pas répondre à une question. « Le modèle actuel est plus susceptible de dire qu’il ne sait pas au lieu de divaguer ou d’inventer quelque chose », déclare l’entreprise.

Lors des tests effectués suite à cette mise à jour, l’équipe de développement de l’entreprise a également constaté des améliorations notables concernant la capacité de compréhension et de résumé son chatbot IA. Claude 2.1 comprend mieux les documents complexes nécessitant une grande précision tels que les rapports financiers, les notices techniques, les textes de loi, etc. La précision de cette IA augmente de 3 à 4 fois lorsqu’elle interprète des hypothèses soutenues par un document scientifique.

La possibilité d’utiliser des outils API

Anthropic a ajouté une autre fonctionnalité intéressante à cette nouvelle version. Il s’agit de la possibilité d’utiliser des outils personnalisés. Ceux-ci permettent aux utilisateurs d’intégrer l’IA à des processus ainsi qu’à des API externes. Grâce à cette avancée, Claude peut rechercher des informations sur le web ou sur des bases de données de produits, etc.

Actuellement en version bêta, cette fonctionnalité offre la promesse d’étendre l’utilisation de l’IA à un large éventail d’opérations. Elle peut être d’une grande utilité dans divers secteurs comme la finance et l’économie, l’ingénierie… grâce à sa capacité de résoudre des équations complexes. Utilisée en marketing, elle peut analyser les préférences des clients et générer des recommandations de produits qui pourraient correspondre à leurs besoins et à leurs goûts.

 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *