dans

Microsoft signe avec Nvidia pour concevoir un supercalculateur IA

Microsoft cx Nvidia supercalculateur

Microsoft affirme avoir signé un contrat de plusieurs années avec Nvidia pour la conception d’un supercalculateur IA qui va fonctionner dans Azure. Cette déclaration survient peu après avoir annoncé une collaboration avec OpenAI.

Microsoft a récemment annoncé avoir collaboré avec OpenAI dans le but de construire un supercalculateur de plus de 280 000 cœurs de processeur. Aux dernières nouvelles, il semble que le projet ait besoin d’un laboratoire d’intelligence artificielle pouvant endosser des charges de travail plus présomptueux. Ce qui lui a amené à signer un accord entre Nvidia.

Microsotf et Nvidia : un accord pluriannuel pour concevoir le supercalculateur IA le plus puissant du monde

Selon Scott Guthrie, vice-président exécutif du groupe cloud et IA de Microsoft, l’intelligence artificielle serait l’élément principal qui va alimenter la nouvelle génération d’automatisation. Ce serait également l’un des facteurs clé de la transformation digitale des entreprises et des industries nouvelles. Ce qui fait qu’elles puissent tirer parti de leurs activités, malgré une situation économique défavorable.

« Nous avons décidé de collaborer avec Nvidia dans le but de concevoir le supercalculateur IA le plus innovant du monde entier. Étant donné qu’il s’agit d’un projet qui va permettre aux entreprises Microsoft de bénéficier de la meilleure performance de l’intelligence artificielle », ajoute-t-il.

Pas de détails précis sur le nouveau projet de supercalculateur IA Microsoft x Nvidia

À l’heure où nous avions rédigé ces lignes, nous n’avons pas encore reçu les détails concernant les caractéristiques du futur supercalculateur IA conçu par Microsoft et Nvidia. Néanmoins, nous avons pu trouver quelques informations utiles, dont la technologie de réseau et le GPU qu’ils ont utilisés.

supercalculateur IA au profit des entreprises

Cette prochaine génération de supercalculateur IA serait donc doté de GPU 400 et d’une technologie de réseau Quantum-2 400 Gb/s InfiniBand de chez Nvidia. À première vue, la collaboration entre Nvidia et Microsoft va permettre la conception d’un outil pouvant dégager une performance allant jusqu’à 3 fois supérieure que celle des anciens superordinateurs.

Des performances qui s’alignent à celles du système Henri de Lenovo

L’IA qui a atteint la tête de liste des superordinateurs industriels est celle de Lenovo, baptisé Henri. Par contre, celui-ci ne respecte pas encore les normes exigées malgré son GPU H100. Quitte à dire que le nouveau projet de supercalculateur IA de Microsoft et de Nvidia ne semble pas être une prouesse.

« Nous utilisons des instances de machine virtuelle Azure afin d’identifier les éventuelles innovations en matière d’IA générative. Il s’agit de rechercher des algorithmes d’auto-apprentissage ayant la capacité de créer des images, des vidéos, du code ou des textes. Nous allons également optimiser notre bibliothèque DeepSpeed pour ce nouveau supercalculateur. Cela dans le but de réduire la consommation de ressources et la puissance de calcul. Notre collaboration avec Nvidia sera alors la solution idéale pour y arriver », affirme Microsoft.

Dans tous les cas, il y a encore du travail à faire. Les avancées technologiques ne cessent de s’accélérer. Le vice-président de l’informatique d’entreprise de Nvidia a déclaré que leur collaboration avec Microsoft constituerait un nouveau point de départ pour fournir aux entreprises des logiciels d’intelligence artificielle de pointe, dont ce nouveau supercalculateur IA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.