in

Mimecast CyberGraph : comment détecter et empêcher le phishing

Mimecast CyberGraph

Mimecast lance CyberGraph pour détecter et empêcher les attaques de phishing et d’usurpation d’identité.

Basé sur l’intelligence artificielle, CyberGraph est un module complémentaire pour Mimecast Secure Email Gateway (SEG). Cette nouvelle solution permet de lutter contre les e-mails de phishing évasifs et les plus difficiles à détecter.

Détecter le phishing grâce à Mimecast CyberGraph

Si les attaques de phishing ciblaient potentiellement les locaux des entreprises, ils se sont généralisés avec pandémie de COVID-19. Aussi connu sous le nom de « hameçonnage », il s’agit d’une forme d’escroquerie qui consiste à usurper l’identité d’un organisme via des e-mails.

Mimecast est une société qui œuvre dans la sécurité de messagerie et de cyber résilience. La semaine dernière, elle a lancé un nouveau module appelé CyberGraph pour son produit phare Mimecast SEG.

Josh Douglas est le vice-président de la gestion des produits pour les renseignements sur les menaces. D’après lui, les attaques de phishing deviennent de plus en plus compliquées. Cela implique une mise à jour constante, ainsi qu’une amélioration des contrôles de sécurité. Avec le Mimecast Cybergraph, les employés pourront garder une longueur d’avance sur ces menaces en recevant des avertissements en temps réel.

Les fonctionnalités du CyberGraph

Pour lancer une attaque de phishing, les fraudeurs intègrent des trackers dans les courriers, connectés à des serveurs illégitimes. Grâce à cela, ils peuvent divulguer des informations importantes sur l’entreprise. CyberGraph permet de bloquer cette communication entre les trackers et les serveurs. De plus, il masque les informations sur l’e-mail afin de rendre inutile l’interception des données.

D’autre part, il utilise le machine learning pour détecter les menaces. Comme son nom l’indique, CyberGraph crée donc un graphique d’identité combiné à un moteur d’IA pour identifier les menaces et ses acteurs. Le graphique présente les relations entre les expéditeurs et les destinataires des courriers électroniques.

Une fois qu’il détecte les menaces, Mimecast CyberGraph avertit les utilisateurs directement au point de risque. Des bannières à code couleur indiquent la nature potentielle de chaque attaque. Avec une approche de crowdsourcing, tous les renseignements constituent de nouvelles données d’apprentissage pour le système de machine learning.

Par ailleurs, Douglas a noté que ces nouvelles fonctionnalités éliminent le besoin d’ajouter d’autres produits tiers pour la sécurité des courriers électroniques.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Generative AI

Generative AI : tout savoir sur l’art de la création par l’IA

BlenderBot 2.0 de Facebook

BlenderBot 2.0 de Facebook intègre une mémoire à long-terme