dans

La Corée du Sud déploie des mini-robots dans les écoles maternelles

Des mini-robots dans les écoles maternelles en Corée du Sud

Les écoles maternelles de la Corée du Sud accueillent des mini-robots en tant qu’outils pédagogiques pour les enfants.

Avec le progrès de la technologie, ce ne sera pas une surprise si les enfants apprennent à grandir avec des robots. C’est en tout cas ce que le gouvernement sud-coréen anticipe, en testant des robots dans des écoles maternelles. Il soutient que la préparation à un avenir hautement technologique doit commencer dès le plus jeune âge.

Les enfants des écoles maternelles apprennent avec des mini-robots

La technologie évolue à grands pas, et les robots sont déjà presque partout. Pour préparer les enfants à l’avenir qui les attend, le gouvernement de la Corée du Sud a mis en place un nouveau projet pilote. Il consiste à déployer des robots dans les écoles maternelles. Des établissements de la ville de Séoul ont déjà commencé accueillir ces petits robots en tant qu’outils pédagogiques. Le but de ce projet est de préparer la génération future à l’ère technologique qui va suivre. 

Parmi les écoles maternelles où ces mini-robots ont été déployés figure la crèche Maru. Byun Seo-yeon, une enseignante de l’établissement, affirme que les robots stimulent la créativité des enfants. Pour Han Dong-seong, de la division des soins aux enfants du gouvernement de Séoul, il est important à l’avenir de savoir gérer l’intelligence artificielle et les technologies qui vont avec.

Alpha Mini, aux petits enfants des petits robots

Le projet concerne environ 300 crèches et garderies de Séoul. Il vise principalement les enfants âgés de trois à cinq ans. Des mini-robots appelés Alpha Mini, développés par Ubtech, sont testés dans ces écoles maternelles.

 

Ils mesurent moins de 25 cm et peuvent effectuer une danse, animer des chants ou raconter des histoires. Autrement dit, les enfants peuvent interagir avec le robot pour s’habituer aux capacités des robots humanoïdes qui deviennent de plus en plus nombreux. Alpha Mini peut même leur enseigner des mouvements de kung-fu, notamment des pompes et des équilibres sur une seule jambe. Pour la crèche de Maru, ce robot intègre un programme quotidien pour une classe d’élèves âgés de 4 à 5 ans.

 

Notons que le projet d’initier les enfants à la technologie dès leur plus jeune âge n’est pas nouveau. En effet, beaucoup pensent que l’éducation de base devrait inclure la compréhension de l’IA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.