dans

Bientôt, nous pourrons sentir les objets à travers les écrans tactiles

Les écrans tactiles nous permettront bientôt de sentir et d’interagir avec les objets grâce à cette nouvelle technologie.

Des chercheurs veulent repousser les limites de la technologie en créant de nouveaux écrans tactiles améliorés. Ceux-ci offriront plus que la détection et la réaction au toucher. En effet, nous pourrons bientôt sentir les objets virtuels et interagir avec eux.

Cette nouvelle technologie veut nous faire sentir les objets via des écrans tactiles

La recherche est menée par des chercheurs de l’université A&M du Texas, sous la direction de Cynthia Hipwell, professeur au département de génie mécanique. Cette nouvelle technologie pourrait conduire à des écrans tactiles permettant de sentir les objets. L’interaction des doigts avec ces appareils ira alors plus loin que la détection ou le toucher.

L’équipe a pour objectif de développer une interface homme-machine qui fournit aux dispositifs des capacités tactiles plus interactives. Autrement dit, cette nouvelle technologie serait capable d’imiter la sensation des objets physiques.

Cela permettrait d’améliorer les plateformes de réalité virtuelle (VR) en affichant des interfaces plus interactives. Par exemple, pour les simulations de conduite, un tableau de bord palpable rendrait l’expérience plus réaliste. Mais la possibilité de sentir les objets à l’aide d’écrans tactiles pourrait également rendre les expériences d’achats en ligne plus agréables. En intégrant le toucher dans le shopping virtuel, les clients pourront sentir la texture des produits avant de valider leur achat.

Une meilleure interaction homme-machine

Selon Hipwell, la technologie haptique pourrait rendre la relation entre l’appareil et l’utilisateur plus réciproque. Jusqu’ici, les expériences virtuelles se limitent à l’audio et au visuel. En intégrant le toucher dans l’interface homme-machine, les chercheurs espèrent les rendre plus réalistes. Entre autres, la capacité de sentir les objets dans les écrans tactiles faciliterait la détection ou la manipulation d’objets.

L’équipe cherche à développer une technologie complexe pouvant s’adapter à chaque utilisateur et à différents environnements. À cette fin, elle examine tout ce qui se passe dans l’interface pour rendre le dispositif plus fiable et plus performant, d’après Hipwell. Cela permettrait alors de créer des modèles prédictifs qui aboutiraient à la création de dispositifs à effet haptique maximal. Les chercheurs estiment que les premiers appareils dotés de cette technologie seront lancés dans les cinq prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.