in

Tech Innovators | Youssouf TRAORE (Technical Coordinator Data Migration)

Youssouf TRAORE ITW - IT - (Technical Coordinator Data Migration chez Advans International)

Dans le cadre de notre dossier « Tech Innovators: À la découverte des esprits visionnaires de l’informatique », Youssouf TRAORE (Technical Coordinator Data Migration chez Advans International) a accepté de faire un point sur l’année écoulée et sur les grands enjeux du secteur de l’IT.

Intelligence-Artificielle.Com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Youssouf TRAORE : Je m’appelle Youssouf TRAORE, et je suis passionné par la technologie et l’innovation. J’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur en systèmes d’information de l’ESIEA (Promo 2016) et je suis spécialisé dans le domaine de la data. Je travaille actuellement en tant que responsable groupe chargé de la migration des données de notre système ERP bancaire dans les filiales d’Advans International en Afrique. Advans International est un groupe de microfinance de premier plan qui opère dans neuf pays, notamment le Cambodge, le Cameroun, le Ghana, la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, le Pakistan, le Nigeria, la Tunisie et le Myanmar.

Quelles sont les dernières tendances et innovations dans le domaine de l’IT qui ont retenu votre attention récemment ?

Pour un passionné des nouvelles technologies, les dernières tendances et innovations dans le domaine de l’IT qui ont retenu mon attention particulièrement sont :

– Le metaverse : Le metaverse est un concept qui permet de créer et partager des espaces virtuels en 3D en temps réel. Cela permet à plusieurs personnes de vivre une expérience immersive dans ces mondes virtuels.

– L’IA : l’intelligence artificielle commence à impacter notre quotidien à travers les nombreuses applications d’aide à la décision, mais surtout dans le domaine de la médecine.

– La FinTech : elle combine les termes « finance » et « technologie ». La finance digitale s’appuie sur la technologie pour redessiner les services financiers et bancaires. Elle permet aujourd’hui à toute personne n’ayant pas de compte bancaire d’accéder aux services financiers. Je prends l’exemple de Nickel en France ou l’on peut ouvrir en 5 minutes chez un buraliste son compte + une carte + un RIB. Quel exploit ! En Afrique où le taux de bancarisation est encore faible, la FinTech a révolutionné le secteur de la finance à travers des pionniers comme M-PESA (Safaricom).

Quels sont les domaines où l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (Machine Learning) ont le plus d’impact aujourd’hui selon vous ?

Les domaines où l’IA et le ML ont le plus d’impacts sont nombreux, je vais me limiter à deux applications concrètes.

– Le maillage entre l’IA, ML et la santé permet aujourd’hui de mettre en application dans le futur des activités comme : les opérations assistées, la médecine prédictive ou même les robots de compagnons pour les personnes fragiles ou âgées.

– Le maillage entre l’IA, ML et l’industrie par exemple dans l’aéronautique à travers l’analyse préventive grâce aux nombreux capteurs intégrés dans les composants techniques générant des beaucoup de données (big data) et permettant d’anticiper les futures pannes et donne une vision à 360° grâce à des techniques d’analyse prédictive.

Comment la transformation numérique a-t-elle évolué et quelles sont les principales stratégies et défis auxquels les entreprises sont confrontées lorsqu’elles se lancent dans ce processus ?

La transformation numérique a connu une évolution spectaculaire au cours des dernières décennies, en passant par une reconsidération des processus métier standard existants dans divers secteurs d’activité de notre société, jusqu’à leur automatisation. Aujourd’hui, la plupart des innovations numériques se concentrent sur l’optimisation de ces processus, afin de les rendre plus efficaces et de répondre rapidement aux attentes des utilisateurs. Un exemple concret est celui des solutions cloud en tant que service (SaaS) qui simplifient considérablement le déploiement, la gestion et l’accès aux applications informatiques.

Les défis auxquels les entreprises sont confrontées lorsqu’elles se lancent dans ce processus communément appelé la transformation digitale ou digitalisation des processus métier sont énormes. D’abord, par une revue globale de l’organisation interne. C’est-à-dire la mise en place d’une gouvernance projet suffisamment flexible et ayant un état d’esprit agile, car dans le cycle de vie des programmes de transformation numérique, il y a beaucoup de paramètres à prendre en considération. Toujours penser MVP (Minimum Valuable Product) !

Ensuite :

– Il y a un point important, c’est la conduite du changement, car toute transformation numérique fait face à une résistance aux changements. Les employés sont très souvent réticents aux changements d’outils ou méthode de travail. C’est pourquoi il faut sensibiliser, former et accompagner les employés.

– Qui dit transformation numérique fait souvent rapidement penser à l’aspect financier. Tout changement numérique demande un investissement en termes de technologies, de systèmes et de ressources humaines. C’est pourquoi il est très important aux entreprises de bien évaluer correctement les coûts financiers afin d’éviter des surprises.

– L’intégration des anciennes applications (legacy) dans le nouveau système d’information est un enjeu majeur si celles-ci ne doivent pas être décommissionnées. Cela devient simple aujourd’hui à travers les nouvelles architectures informatiques telles que les microservices, l’APIsation (avec API Management), etc. Enfin, je n’oublierai pas l’aspect de la cybersécurité qui ne doit pas être négligé. Avec l’augmentation rapide des solutions numériques, et leur adoption au sein des entreprises, celles-ci s’exposent à de nombreuses vulnérabilités et menaces de cyberattaques. Il est donc essentiel de mettre en place une équipe en charge d’assurer la sécurité de l’information (SOC : Security Operation Center).

Quelles sont les compétences et les connaissances clés que les professionnels de l’IT doivent acquérir pour rester pertinents dans ce paysage technologique en constante évolution ?

Pour rester compétitifs dans le domaine de l’IT, il est crucial pour les professionnels de maintenir leurs connaissances à jour en continu. Les compétences essentielles à acquérir sont la maîtrise des architectures cloud et des microservices, la connaissance de la science des données (IA et Datascience) et l’utilisation des techniques d’apprentissage automatique (machine learning), ainsi que l’expertise en matière de sécurité informatique.

En gardant constamment à jour leurs compétences dans ces domaines, les professionnels de l’IT seront en mesure de s’adapter aux évolutions technologiques et de répondre aux demandes croissantes du paysage technologique en constante évolution.

Quelles sont les meilleures pratiques pour favoriser une culture d’innovation au sein des organisations et encourager la collaboration entre les équipes techniques et métiers ?

La culture d’innovation requiert une constante veille technologique et une capacité d’adaptation aux changements. Pour favoriser cette culture au sein des organisations, je recommande la création d’un laboratoire d’innovation et de créativité, appelé LAB’Innov. Ce laboratoire encouragera les initiatives des équipes techniques et métiers, et servira d’espace d’échange où des personnes seront désignées pour diriger les programmes d’innovation sélectionnés. Il est essentiel d’avoir de l’agilité, un leadership constant, ainsi que de reconnaître et récompenser les initiatives innovantes des collaborateurs.

Comment les gouvernements et les organismes réglementaires peuvent-ils soutenir l’innovation dans le domaine de l’IT et créer un environnement propice à l’adoption de nouvelles technologies ?

La culture d’innovation requiert une constante veille technologique et une capacité d’adaptation aux changements. Pour favoriser cette culture au sein des organisations, je recommande la création d’un laboratoire d’innovation et de créativité, appelé LAB’Innov. Ce laboratoire encouragera les initiatives des équipes techniques et métiers, et servira d’espace d’échange où des personnes seront désignées pour diriger les programmes d’innovation sélectionnés. Il est essentiel d’avoir de l’agilité, un leadership constant, ainsi que de reconnaître et récompenser les initiatives innovantes des collaborateurs.

Les gouvernements et les organismes réglementaires peuvent agir comme catalyseurs de l’innovation numérique. Ils peuvent soutenir la recherche et le développement (R&D) en accordant des subventions afin de favoriser la création de nouvelles technologies et leur adoption. Il est important de simplifier les démarches réglementaires pour ne pas entraver l’innovation. De plus, investir dans les infrastructures numériques et promouvoir les partenariats public-privé (PPP) sont des mesures clés pour favoriser l’adoption des nouvelles technologies.

Quels sont les défis éthiques et les questions de responsabilité liées à l’adoption de technologies émergentes et comment les aborder de manière responsable ?

Les avancées technologiques en matière d’innovation numérique suscitent beaucoup de défis éthiques et des questions de responsabilité. Ils sont nombreux à savoir :

  • La protection de la vie privée ainsi que des données à caractères personnelles, il faut garantir aux utilisateurs des solutions digitales la confidentialité et la sécurité de leurs données et avant tout recueillir leurs consentements.
  • L’automatisation de certains métiers à travers l’IA peut avoir un impact sur les emplois traditionnels ou manuels. Il serait judicieux de réfléchir à des stratégies permettant de créer des emplois en lien avec les nouvelles technologies.
  • Les impacts environnementaux sur certaines innovations technologiques sont forts et cela se justifie par les consommations d’énergie et de ressources. Il serait bien d’adopter les greens IT pour participer à la réduction de la pollution.

La liste est énorme, mais il est important de tenir compte de ces aspects dès les prémisses afin d’évaluer les impacts éthiques avant toute idée de conception de solutions technologiques. Ceci permettra une appropriation responsable des technologies du futur.

 

Propos recueillis par Mathilde Flory.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

3 commentaires

3 Comments

Laissez une réponse
  1. Excellent Interview Youssouf TRAORÉ.
    Merci d’avoir partagé avec nous ta pertinente Vision des grands Enjeux du secteur de l’IT.
    Et surtout un grand merci à toi pour tes précieuses recommandations.
    Bonne continuation!
    Keep pushing 💪😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *