dans

Tesla : le FSD 9 version bêta se déploie enfin

Tesla FSD 9 bêta

Tesla a commencé à télécharger la version bêta du Full Self-Driving (FSD) 9, une nouvelle tant attendue.

Cette mise à jour du Full Self-Driving devrait permettre aux pilotes de Tesla d’accéder à une assistance avancée pour le pilotage automatique. Néanmoins, Elon Musk insiste sur la nécessité de rester prudent et de ne pas penser à une conduite complètement autonome.

Tesla déploie le FSD 9 version bêta

Promise par Elon Musk depuis des années, la mise à jour du logiciel d’aide à la conduite est enfin là. Certes, le Full Self-Driving 9 est un système très avancé, toutefois, il est loin d’être autonome. Le Full Self-Driving donne aux conducteurs un accès à des fonctionnalités avancées sur Autopilot. Autrement dit, cette nouvelle version offre une assistance à la conduite, en ville, hors des autoroutes.

Par ailleurs, les mises à jour concernent également les visualisations, en offrant plus d’informations. Par ailleurs des améliorations de la surveillance du conducteur à l’aide de caméras sont également d’actualité.

Quant à la performance du FSD 9, le patron de Tesla a déclaré qu’il peut résoudre les problèmes les plus connus. Toutefois, avec une version bêta, il faudra rester « paranoïaques », car il y aura des problèmes inconnus, d’après Elon Musk. En d’autres termes, la sécurité et la prudence restent prioritaires dans tous les cas.

Système d’aide à la conduite de niveau 2

Malgré les efforts qu’il leur faut encore fournir pour arriver au stade de pilotage automatique, Tesla reste un leader dans le domaine. Néanmoins, Elon Musk rappelle que le système Autopilot est catégorisé de niveau 2 par les normes de la Society of Automotive Engineers. Confirmé également par les avocats de Tesla, cela signifie qu’à tout moment, les conducteurs sont tenus de garder les yeux sur la route et les mains sur le volant.

En effet, l’appellation de « Autopilot » amène souvent les conducteurs à croire qu’ils peuvent laisser leur véhicule rouler tout seul sans supervision. Aux États-Unis et dans d’autres États, ce système a déjà été impliqué dans des dizaines d’accidents mortels. Autrement dit, aussi avancé que soit le FSD 9, les voitures de Tesla sont loin de la conduite complètement autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.