dans

Twitter : les étiquettes pour les bons bots sont enfin disponibles

Twitter lance des étiquettes pour les bons bots

Les étiquettes pour les bons bots sur Twitter sont désormais à la disposition de tous les utilisateurs aux intentions louables.

Sur les plateformes publiques, les bots sont souvent associés à des utilisations malveillantes de l’automatisation. Mais il arrive que ces scripts automatisés soient réellement utiles. Twitter l’a compris et a donc décidé d’accorder aux bons bots des étiquettes pour affirmer leur intention.

Twitter lance des étiquettes pour identifier les bons bots

Malgré la connotation négative du terme « bot », il ne s’agit pas toujours d’un concept inutile. Sur Twitter, des bons bots permettent d’automatiser le partage d’informations essentielles. Dans le contexte actuel, cela peut par exemple être en rapport avec l’évolution de la COVID-19, les alertes aux tremblements de terre ou encore les projets de loi.

Autrement dit, bannir l’utilisation des bots sur les plateformes n’est pas toujours la meilleure décision à prendre. Mais cela ouvre une porte aux tweets automatisés qui envoient des spams ou ont des intentions politiques préjudiciables.

Par conséquent, Twitter a lancé une nouvelle possibilité d’étiqueter les bons bots pour mieux les identifier. Les étiquettes ont été d’abord mises à la disposition de 500 développeurs de la compagnie. Depuis le mois de septembre, ils les ont testés sur des comptes de mises à jour critiques, d’informations ou de contenus divertissants.

Le lancement officiel

Finalement, Twitter a décidé de mettre officiellement les étiquettes à la disposition de tous les propriétaires de bots avec de bonnes intentions. Elles s’affichent sous le nom du compte avec le nom de l’utilisateur derrière le compte automatisé. La partie bio permet de définir l’objectif du bot.

Par ailleurs, l’étiquette indiquant qu’il s’agit d’un bon bot s’affiche dans la timeline des utilisateurs. Cela permet, d’après la compagnie d’aider les gens à décider à quels comptes faire confiance. Quant aux tweets automatisés qui utilisent des intégrations IFTTT, elle n’a pas encore pris des mesures pour les identifier.

Pour l’instant, Twitter n’effectuera pas d’audit du système pour la raison que les étiquettes des bons bots sont encore en mode opt-in. Autrement dit, les propriétaires de bots auront le choix de les utiliser ou non. Le signalement d’un compte continuera donc de se faire en fonction des violations des règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.