dans

YouTube : des recommandations de vidéos inappropriées

Les recommandations sur YouTube sont inappropriées

Les recommandations de YouTube constituent la plus grande partie des vidéos que les utilisateurs regrettent d’avoir visionnées.

Aussi impressionnants que soient les algorithmes de recommandations sur les réseaux sociaux, ce n’est pas toujours dans le bien de tous. En effet, celui de YouTube conduit vers des vidéos dont le visionnage finit par faire regretter les utilisateurs.

Les recommandations sur YouTube contestées

Les algorithmes de recommandation sont connus pour proposer des contenus au fur et à mesure que nous naviguons sur un site. Et plus le nombre de visionnage d’un contenu augmente, plus l’algorithme le recommande.

L’IA de YouTube soulève de plus en plus d’inquiétudes quant aux vidéos qu’il propose. Entre autres, cela va de vidéos sans intérêt à des contenus qui incitent la haine ou qui promeuvent les complots et les désinformations. Certains concernent même des abus ou des propos extrémistes en termes de religion ou de politique.

D’après une étude en crowdsourcing lancée par Mozilla, 71 % des contenus que les utilisateurs regrettent d’avoir visionné sont des recommandations de YouTube. En d’autres termes, la plateforme proposerait des vidéos qui violent ses propres politiques et cela nuit à tout le monde.

Pourtant, nous nous attendions à mieux étant donné qu’il s’agit d’un produit de Google. Serait-il possible qu’aucun changement ne soit en vue ? Après tout, plus le nombre de clics se multiplie, mieux c’est pour le business.

Quelles mesures prendre ?

Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs par mois et plus d’un milliard d’heures de visionnage par jour, YouTube est sûrement le leader des plateformes de vidéos en ligne. Cela veut tout simplement dire que la responsabilité de Google quant aux contenus partagés est énorme. Selon le géant du web, ils ont commencé à s’attaquer aux problèmes liés aux contenus depuis des années. L’année dernière, ils auraient apporté 30 modifications aux algorithmes de recommandations de YouTube. Mais malgré l’initiative, cela est loin d’être suffisant.

Suite à l’étude de Mozilla, environ 9 % des vidéos concernés ont été retirés de la plateforme. Par ailleurs, Mozilla recommande aux utilisateurs de vérifier les historiques de navigation pour retirer les éléments qui pourraient influencer les propositions. D’autre part, YouTube devrait envisager des solutions plus transparentes, comme la désactivation de la personnalisation. Autrement dit, les utilisateurs devraient pouvoir se passer des recommandations. Et enfin, il faudrait que les législateurs soient plus exigeants envers Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.