in

Anthropic déclare la guerre à OpenAI et lance un GPT killer

Claude 3.5 Sonnet, le GPT-killer d'Anthropic

La course à l'IA n'est pas prête de s'arrêter et à ce titre justement, vient d'annoncer l'arrivée de 3.5 Sonnet. C'est un modèle qui, selon les dires du cofondateur d'Anthropic, Daniela Amodei, est plus performant et plus rentable.

« Claude 3.5 Sonnet est actuellement le modèle le moins cher du marché », a-t-elle déclaré en ajoutant que leur modèle a pu facilement battre les 6 mesures standards d'.

En ce qui concerne les mesures de vision standards, Amodei affirme que Claude 3.5 Sonnet est en tête de classement.

Ce qui veut dire que c'est la fin pour Google et . Anthropic de son côté, a une longueur d'avance par rapport à ses rivaux.

YouTube video

Ultra rapide et abordable, mais à quel point ?

Claude 3.5 est arrivé après seulement la sortie de Claude 3 Sonnet. À ce rythme, on voit déjà la volonté d'Anthropic à dominer le marché de l'IA.

Mais est-ce qu'il sera de taille face à , OpenAI et ? En tout cas, il se démarque de la concurrence grâce au tarif qu'il propose.

D'après Amodei, Claude 3.5 Sonnet est tarifé à 20 % du prix habituel. En plus du coût, Anthropic vise également à prioriser certains éléments.

Notamment la qualité des réponses, la fiabilité de son chatbot, la sécurité de ses clients, et surtout la rapidité du modèle.

YouTube video

La stratégie d'Anthropic se démarque alors de celle d'OpenAI. Alors ce dernier vise le grand public avec ses modèles , Anthropic se concentre plutôt sur les entreprises.

OpenAI innove en repoussant les limites de l'IA, tandis qu'Anthropic adapte ses solutions aux besoins précis du monde professionnel.

Cette orientation se reflète dans Claude 3.5 Sonnet. Ses fonctionnalités et sa tarification sont d'ailleurs pensées pour répondre aux priorités des entreprises clientes.

Comment Anthropic espère faciliter la collaboration en entreprise avec Artefacts de Claude 3.5 ?

Claude 3.5 Sonnet a également introduit Artefacts, un nouvel outil collaboratif pour les équipes en entreprise.

Amodei explique cependant que cette fonctionnalité permet d'extraire et de centraliser diverses informations. Dont les documents juridiques ou encore les ressources marketing.

Avec Artifacts, une équipe peut travailler ensemble sur un projet, en collaboration avec Claude, dans un espace partagé.

Par exemple, les spécialistes marketing peuvent co-développer une campagne en utilisant les ressources et l'assistance de l'IA directement dans leur espace d'équipe.

Cet outil illustre justement l'approche d'Anthropic, axée sur les besoins pratiques des professionnels en entreprise. Autrement dit, la facilitation du travail collaboratif assisté par intelligence artificielle.

Par contre, Anthropic a choisi de ne pas prioriser les fonctions vocales pour l'IA Claude 3.5 Sonnet. Amodei explique que ce n'était pas une demande prioritaire de leurs clients professionnels.

Le modèle se concentre davantage sur le traitement du texte et des images. Soit aux réels besoins des entreprises.

Mais Anthropic n'exclut pas pour autant l'intégration des fonctionnalités vocales à l'avenir.

YouTube video

Amodei évoque notamment le potentiel pour le support client, où des appels entrants ou sortants gérés par l'IA pourraient être utiles.

En somme, cette option figure dans leur vision à long terme du produit, mais n'est pas une priorité immédiate.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *