in

Channel One News arrive en mars avec des JT animés par l’IA

Une révolution technologique s’annonce dans le monde des journaux télévisés. Imaginez un présentateur de JT qui, malgré son apparence humaine quasi réelle, est en fait un automate. C’est précisément ce que Channel One News, une chaîne d’informations américaine propulsée par l’intelligence artificielle, s’apprête à réaliser. Son lancement est prévu en mars et elle promet une transformation majeure dans la manière dont nous recevons l’information.

Des présentateurs virtuels multilingues

C’est David Rhodes, un ancien cadre de CNN qui a eu l’idée de créer Channel One News. Accessible à tout moment, cette chaîne utilisera pour ses JT des présentateurs virtuels qui ressemblent presque parfaitement à des humains. Dotés de voix réalistes, ils peuvent s’exprimer dans différentes langues avec une synchronisation labiale impressionnante. Ce sont des avatars basés sur de journalistes réels payés en contrepartie de l’utilisation de leurs images.

Le résultat est déjà bluffant. Mais la chaîne vise à perfectionner cette technologie dans les 10 à 18 prochains mois pour un rendu encore plus fluide. Elle ambitionne de produire entre 500 et 1000 sujets par jour. Ce qui signifie que les téléspectateurs y trouveront énormément de contenus.

Une source d’informations crédibles

Face à ce projet de production massive de contenus d’un côté, et à la prolifération des deepfakes de l’autre, il est légitime de s’interroger sur la crédibilité des informations diffusées par ces présentateurs virtuels. Eh bien, on peut être rassuré sur ce point.

L’IA ne créera pas les informations de toutes pièces. Elle s’appuiera sur des dépêches et images fournies par des agences de presse partenaires. Ces sources primaires sont ainsi vérifiées en amont. L’IA se contentera donc de compiler et synthétiser des informations déjà validées.

Une équipe humaine derrière la révolution

Malgré la mise en avant de l’intelligence artificielle pour révolutionner l’information télévisée, Channel One News ne se reposera pas uniquement sur des algorithmes. Une équipe de 11 personnes composée surtout de techniciens et d’un rédacteur en chef veille à la qualité des contenus.

Cette équipe collabore également avec des reporters sur le terrain pour recueillir des informations, tâche que l’IA ne peut pas encore accomplir. Les contenus sur la chaîne ne se limitent pas ainsi à une création exclusive de l’intelligence artificielle. Il y aura des contenus avec des évènements réels qui sont vraiment filmés. Lorsque des sources réelles (images ou vidéos) ne sont pas disponibles, l’IA généra les contenus correspondants.

Le téléspectateur aux commandes

Channel One News ne se contente pas de réinventer la manière dont l’information est présentée, mais aussi comment elle est consommée. La chaîne propose une expérience d’information totalement personnalisable, permettant aux téléspectateurs de composer à la carte leurs journaux télévisés. Ils auront la liberté de ne sélectionner que les sujets correspondant à leurs centres d’intérêt.

Cette approche novatrice les évite une exposition aux opinions divergentes, offrant ainsi une expérience médiatique plus adaptée aux préférences individuelles. Ils peuvent par ailleurs choisir les présentateurs virtuels des JT. Il reste à savoir si les téléspectateurs accorderont leur confiance à ces derniers, aussi perfectionnés soient-ils.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *