in

ChatGPT de nouveau autorisé en Italie

l'italie ré-autorise chatgpt

Ayant fait face à quelques problèmes de confidentialité des données, est de retour en Italie. L'interdiction est donc levée et le chatbot d' est de nouveau disponible sur tout le territoire.

Pour rappel, vers la fin du mois de mars dernier, l'incontestable IA connue sous le nom de ChatGPT a été interdit partout en Italie. Une interdiction qui serait en relation avec l'inquiétude du pays par rapport à la façon dont l'outil traite et collecte les données de ses utilisateurs. Mais selon un régulateur italien, le gouvernement aurai déjà levé la restriction. Une décision qui a été prise après que celui-ci ait réglé les problèmes de confidentialité des données.

ChatGPT en Italie : vers la transparence des traitements de données

Selon l'autorité italienne de protection des données, ChatGPT vient d'être autorisé dans le pays. Mais une condition s'impose : une transparence accrue au niveau des traitements des données et les droits d'utilisateurs pour les Européens.

Il s'agit d'une décision qui fait suite à l'intervention d'OpenAI, responsable de développement de ChatGPT. C'est-à-dire une action que la société a menée sur la mise en conformité de cet outil d'IA avec les éventuelles conditions de confidentialité des données. À partir d'aujourd'hui, les utilisateurs auront le droit de désactiver l'usage des conversations sur la plateforme. Notamment les droits de désactivation quant à l'apprentissage des algorithmes de l'IA.

Outre les droits de désactivation, la plateforme a également activé un système de protection contre les enfants de moins de 13 ans. Pour les demandes d'accès depuis l'Italie, une vérification d'âge a été mise en place pour ChatGPT.

Par ailleurs, depuis la restriction territoriale, on peut désormais trouver un avis mentionnant que la plateforme pourrait fournir des informations inexactes sur les faits, les lieux, ou encore les personnages mentionnés dans le texte fourni.

l'italie autorise chatgpt

Retour sur les raisons de la restriction

Dans tout l'occident, l'Italie est le premier pays à avoir interdit l'utilisation de ChatGPT sur son territoire. Des mesures restrictives ont alors été prises par l'autorité de protection des données il y a environ un mois. D'après cet organisme, OpenAI ne disposait pas de base légale qui justifiait la collecte de données. Ni même pour stockage des informations des utilisateurs. Même s'il s'agit d'un traitement qui a pour objectif de former les algorithmes de ChatGPT.

Toujours d'après les autorités italiennes, l'IA ne traite pas les informations correctement et fournit des réponses erronées. Ce représenter un danger parce que les réponses générées par ce Chatbot d'OpenAI pourraient ne pas s'adapter aux personnes vulnérables.

Selon les retours des utilisateurs basés sur les questionnaires et les commentaires, le Chatbot d'OpenAI a d'autres capacités. À savoir la génération de textes, de poèmes, de chansons, du code informatique ainsi que des articles d'actualité.

La sortie de ChatGPT a été considérée comme une révolution dans le domaine de la et de l'. Mais malgré tout, il est vite devenu un sujet de débat important sur les conséquences qu'il pourrait causer. Mais aussi ce qui pourrait être l'avenir de certains emplois.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *