dans

COVID-19 : bientôt un nouveau traitement efficace à 97 % grâce à l’IA

Nouveau traitement de la COVID-19 grâce à l'IA
Delta variant COVID-19 positive, blood sample tube positive with delta variant or Indian strain COVID-19

Grâce à l’IA, des études humaines ont commencé pour un traitement contre la COVID-19, dont l’efficacité irait jusqu’à 97 %.

Un nouveau traitement appelé SM-19 est actuellement testé sur des humains pour lutter contre le virus SRAS-Cov-2. C’est une intelligence artificielle nommée DeepDrug qui a découvert les produits thérapeutiques.

Une IA découvre un nouveau traitement pour la COVID-19

Skymount Medical est une société de développement de nouveaux médicaments. Avec l’Université d’État de la Louisiane (LSU), elle a annoncé hier que les études sur l’homme traitement ont commencé.

Il s’agit d’une combinaison de thérapies appelé SM-19, découverte par une IA et destinée à soigner les patients atteints de COVID-19. C’est l’IIT Research Institute (IITRI) de Chicago qui a mené les essais in vitro et in vivo. À l’issue de l’étude, le traitement a montré une efficacité allant jusqu’à 97 % dans la réduction de la charge virale ainsi que la durée des symptômes.

L’utilisation de l’IA dans la découverte de nouveaux traitements permet d’accélérer considérablement leur processus de développement. Par ailleurs, la FDA a déjà approuvé les médicaments utilisés dans la thérapie pour d’autres pathologies. Autrement dit, il ne faudra pas beaucoup de temps pour que le SM-19 soit disponible.

Dès les premiers signes d’infections, les patients devront recevoir le traitement pour éviter les risques d’hospitalisation. Les premières études ont débuté en Europe, mais devraient bientôt se poursuivre aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Inde et au Brésil.

Le partenariat entre Skymount Medical et DeepDrug

Skymount Medical et DeepDrug (LSU) ont uni leurs compétences pour développer des médicaments, en associant l’IA à la pharmacologie traditionnelle.

DeepDrug est une plateforme d’intelligence artificielle de la LSU qui identifie et développe de nouveaux traitements thérapeutiques. Le Dr Supratik Mukhopadhyay, également co-inventeur et professeur agrégé au département d’informatique de LSU dirige la plateforme.

Selon lui, les études sur l’homme n’auraient pas pu être lancées sans les premières études concluantes qui ont validé les données produites par l’intelligence artificielle. En d’autres termes, c’est principalement grâce à l’IA que ce nouveau traitement pour la COVID-19 a vu le jour.

Actuellement, aucun traitement oral n’a été officiellement approuvé pour réduire les symptômes chez les personnes non hospitalisées. Autrement dit, les résultats des études sur l’homme pourraient être déterminants dans l’avenir de la lutte contre la COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *