in ,

DeepMind : tout savoir sur l’algorithme de Google

DeepMind de Google

Plus qu’un algorithme capable de gagner à des jeux de réflexion, DeepMind de Google contribue largement au développement de l’IA. Il vise à créer des agents IA capables d’apprendre par eux-mêmes, grâce aux réseaux de neurones profonds. 

Avec la multiplication des sous-ensembles de l’IA, des entreprises telles que DeepMind sont créées pour continuer le développement de ces domaines. Par ailleurs, cela devient de plus en plus courant et pratique d’effectuer et d’automatiser certaines tâches sans la supervision des humains.

À propos de DeepMind

DeepMind est une division de Google destinée à la recherche sur l’intelligence artificielle. À la différence de Google Brain qui est né au sein de Google, DeepMind Technologies était, au départ, une entreprise londonienne. Par ailleurs, l’équipe de Brain développe divers projets qui n’ont pas forcément des points communs, mais qui peut impliquer le deep learning. En revanche, l’approche de DeepMind est plus ciblée impliquant surtout les réseaux de neurones profonds et l’apprentissage par renforcement.

Cet algorithme de Google a pour mission principale de résoudre l’IA générale mais aussi de concevoir des machines capables d’apprendre par elles-mêmes

De DeepMind Technologies à Google DeepMind

C’est donc à Londres, en 2010 que DeepMind Technologies voit le jour. La société a été fondée par Demis Hassabis, Mustafa Suleyman et Shane Legg, réunis par leur intérêt pour l’intelligence artificielle. Ensuite, 4 ans plus tard, Google l’a racheté à l’University College London.

En 2016, son algorithme AlphaGo a entrepris de battre Lee Sedol, le champion du monde du jeu de Go. C’est à cette époque que DeepMind a commencé à se faire connaître. Depuis, d’autres programmes tels que AlphaGo Zero ont été développés.

Ses apports pour l’IA

Dans le cadre de l’intelligence artificielle générale, DeepMind s’intéresse aux algorithmes d’apprentissage polyvalents. Il vise à les améliorer et, par la même occasion, cela contribuerait à une meilleure compréhension du cerveau humain.

C’est donc dans cette optique que l’entreprise a commencé à développer des programmes qui peuvent jouer à différents jeux. D’ailleurs, l’un des cofondateurs aurait déclaré qu’un programme capable de jouer à des jeux de réflexion et de stratégie pouvait se traduire par une IA de niveau humain.

L’apprentissage par renforcement

Contrairement aux systèmes d’IA classiques, DeepMind utilise de reinforcement learning ou l’apprentissage par renforcement. Complètement indépendant, ce système n’est pas préprogrammé, mais apprend avec l’expérience. Il combine des réseaux de neurones convolutifs avec le deep Q-learning avant de les tester sur des jeux sans donner des instructions aux agents. Entre autres, plus il multiplie les tentatives, plus il devient meilleur que les humains eux-mêmes.

Les créations de DeepMind

Si DeepMind doit son plus grand succès à ses algorithmes de jeux, il n’est pas limité à ce domaine.

Réseaux de neurones

DeepMind de Google utilise des réseaux neuronaux pour enseigner aux ordinateurs comment apprendre. En d’autres termes, c’est un système de machine learning qui permet aux machines de comprendre par eux-mêmes. En principe, elles peuvent résoudre les problèmes, et même hors ligne, elles continuent de les traiter.

D’autre part, DeepMind leur fournit également des capacités cognitives, ce qui améliore leurs aptitudes à comprendre et à effectuer les tâches de la même manière que les humains.

AlphaGo

Comme nous l’avons déjà cité plus tôt, AlphaGo a battu le champion du monde sud-coréen dans une partie de Go. Évidemment, ce programme a été créé grâce au deep Q-learning. Mais en plus, l’IA possède une capacité de prédiction.

Précisons quand même qu’AlphaGo n’est pas la première IA créée par DeepMind. Les chercheurs ont déjà développé un robot capable de jouer aux jeux Atari. Il reçoit des entrées et voit les images à l’écran. Puis, chaque fois qu’il prend une bonne décision, il reçoit une récompense, ce qui améliore ses performances.

AlphaGo Zero

Cette intelligence artificielle est plus récente, mais elle a également surpassé les humains, cette fois aux échecs. En effet, en seulement quatre heures, AlphaGo Zero a assimilé les règles et tout ce qu’il y a à savoir sur ce jeu, ainsi que le Shogi.

DeepMind et l’industrie de la santé

Avec le Moorfields Eye Hospital, DeepMind a entraîné des algorithmes d’IA afin de détecter les maladies oculaires, basés sur des scans rétiniens. En effet, les technologies qui peuvent traiter plus de données avec plus de précision sont aujourd’hui essentielles.

AlphaFold est un autre programme de l’entreprise pour lutter contre les maladies mortelles négligées. Il devrait permettre d’accélérer les travaux des scientifiques dans le développement de nouveaux traitements médicaux.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Volkswagen mise sur les logiciels et la conduite autonome

Volkswagen mise sur les logiciels et la conduite autonome

RoseTTAFold, mieux que AlphaFold pour prédire la structure des protéines

RoseTTAFold, mieux que AlphaFold pour prédire la structure des protéines ?