in ,

VivaTech : Elon Musk dévoile les secrets obscurs des IA de Google et d’OpenAI 

Elon Musk Vivatech

Jeudi dernier, lors de la VivaTech, , le patron de et SpaceX, a pris la parole lors du salon VivaTech qui a eu lieu du 22 au 25 mai. Le célèbre milliardaire est intervenu en visioconférence et a répondu pendant près d'une heure aux questions de Maurice Lévy, le fondateur de l'événement. Musk a notamment pointé du doigt les erreurs commises par l'IA de . Cependant, le patron de Tesla et SpaceX a reconnu que sa propre IA, baptisée , accuse encore un certain retard, en ajoutant qu'il y aura des améliorations à venir.

Elon Musk a exprimé de vives critiques envers les IA génératives actuelles de Google et d'.

Il estime d'ailleurs qu'elles ne sont pas nécessairement programmées pour rechercher la vérité.

« Il est capital que l'IA soit entraînée dans un souci d'honnêteté, et non pour se conformer au politiquement correct. Trop souvent, le politiquement correct est tout simplement faux, ce qui reviendrait à programmer l'IA pour mentir, une dérive aux conséquences potentiellement graves », ajoute-il lors de son intervention.

YouTube video

Mensonges de l'IA révélés par Elon Musk lors de la VivaTech

« Les entreprises d'IA actuelles mentent. Voyez par vous même, les modèles d'OpenAI et de Google ont été entraînés pour mentir », a déclaré Musk.

Le milliardaire en a profité pour vanter les mérites de Grok, le projet d'IA de sa start-up . Il a cependant réitéré son objectif qui serait de rechercher la vérité.

Par contre, il a reconnu que son entreprise a encore du retard à rattraper avant que son IA ne soit aussi compétitive que celles des géants tels que Google ou OpenAI.

« Nous atteindrons notre objectif et Grok va égaler ChatGPT et d'ici la fin de l'année », a-t-il ajouté.

XAI ne se concentrera alors pas sur la sécurité avant que sin IA atteigne le niveau de celle de Google et d'OpenAI.

Elon Musk prédit le pire et dévoile ses craintes les plus profondes

Lors de son intervention, Elon Musk a une nouvelle fois exprimé ses inquiétudes. En particulier face aux progrès fulgurants des technologies d' (IA).

Si ces avancées le fascinent, le milliardaire redoute tout autant une potentielle perte de contrôle de ces systèmes.

Prenant l'exemple de Twitter, Musk a réaffirmé son opposition catégorique à toute forme de censure dans un élan libertarien.

Avec une certaine autodérision, il a même plaisanté sur le scénario catastrophe d'une apocalypse déclenchée par l'IA.

« Personnellement, je voudrais bien être présent quand ce moment arrivera », a-t-il déclaré en plaisantant.

Derrière cette plaisanterie percent les craintes très sérieuses du fantasque entrepreneur quant aux dangers que pourrait représenter une IA.

Surtout si cette devient incontrôlable ou si elle venait à dépasser les capacités humaines.

C'est ce risque existentiel qu'Elon Musk semble à la fois réfuter et envisager avec une certaine fatalité.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *