in

Elon Musk veut détrôner ChatGPT avec TruthGPT

TruthGPT

Elon Musk a récemment annoncé le développement d’une nouvelle plateforme d’intelligence artificielle : TruthGPT. Son objectif : rivaliser avec ChatGPT et concurrencer Microsoft. 

D’après lui, OpenAI serait à l’origine d’un modèle d’IA dont la formation ne lui sert qu’à mentir. Il a également déclaré que la principale finalité d’OpenAI, qui est soutenu par Microsoft, est de générer des revenus. Ce n’est donc qu’une organisation à but lucratif ayant une source limitée. Lary Page, cofondateur de Google, a aussi fait l’objet d’une accusation dans la déclaration du milliardaire Elon Musk.

TruthGPT : l’unique voie vers la vérité

« Pour commencer, je vais lancer une plateforme qui va détrôner le fameux ChatGPT. TruthGPT, c’est le nom que j’ai choisi pour ce nouveau modèle d’intelligence artificielle. Mais contrairement aux autres IA, TruthGPT va essayer de comprendre davantage la nature même de l’univers. Et il s’agira d’un LLM qui sera axé sur la recherche de la vérité », affirme Elon Musk dans une interview chez Fox News Channel. Et selon lui, TruthGPT sera la meilleure manière d’éviter l’anéantissement du genre humain. 

Récemment, selon l’État du Nevada, Elon Musk a enregistré une société connue sous le nom d’X.AI Corp dont il est l’unique administrateur. Toujours d’après la déclaration de l’État, ce serait le DG du Familly Office de Musk, Jared Birchall, qu’il a nommé en tant que secrétaire.

Mises en garde contre l’intelligence artificielle

Elon Musk, accompagné d’un groupe d’experts en IA et de dirigeants d’entreprises, décident de mettre une pause au développement de nouveaux systèmes plus performants pouvant rivaliser avec GPT-4. Selon eux, les risques de destruction sont élevés pour la société.

Face à cette inquiétude, Musk reste réticent sur les mises en garde contre l’intelligence artificielle. Et selon lui, l’intelligence artificielle est très dangereuse et pourrait entraîner l’écroulement de la civilisation. « L’IA est comme une mauvaise gestion de production, voire une mauvaise conception de voitures », ajoute-t-il lors de l’interview qu’il a accordée à Fox News.

Au milliardaire d’ajouter que l’intelligence artificielle peut produire du contenu de qualité. Mais qu’il s’agit également d’un système qui pourrait être utilisé pour manipuler l’opinion publique

De nouvelles restrictions sur l’IA ?

Le week-end dernier, Elon Musk a twitté que lors de son entretien avec l’ancien président des États-Unis, Barack Obama, il lui avait dit que Washington devait instaurer une réglementation pour l’intelligence artificielle. Or, en 2015, le milliardaire est devenu l’un des cofondateurs d’OpenAI, responsable de développement de ChatGPT. 

Trois ans plus tard, il quitte le CA d’OpenAI pour se concentrer davantage sur Tesla et SpaceX. Mais selon lui, il y a d’autres raisons pour lesquelles il a quitté OpenAI. « D’un côté, j’étais en désaccord avec les projets que voulaient développer certaines équipes d’OpenAI. D’un autre côté, certains de nos collaborateurs au sein d’OpenAI pensaient que tesla était en concurrence avec l’entreprise », publie-t-il sur son compte Twitter.

Face à TruthGPT d’Elon Musk, Microsoft Corp décide d’investir plusieurs milliards de dollars dans OpenAI. Un investissement qui a aussi pour objectif de rivaliser avec Google. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *