in

Gemini surpasse GPT-4 après sa mise à niveau

ChatGPT voit émerger un concurrent redoutable susceptible de le surpasser totalement : Bard de Google. Cette avancée résulte d’une mise à jour majeure du modèle Gemini Pro par la firme de Mountain View. Celle-ci propulse le LLM de Google à des performances qui dépassent les capacités de GPT-4 d’OpenAI.

Bataille acharnée entre Google et OpenAI pour dominer l’IA

L’avènement des chatbots IA générative a débuté le 30 novembre 2022 avec le lancement par OpenAI de ChatGPT, sous la direction de Sam Altman. La start-up californienne s’est rapidement imposée comme le leader incontesté du secteur grâce aux capacités impressionnantes de son IA conversationnelle. Puis, en mars 2023, le LLM d’OpenAI a bénéficié d’une première mise à jour et devient GPT-4. Ce dernier gagne en performances. ChatGPT devient plus précis dans ses réponses au prompt.

Google, souhaitant rattraper le leader du secteur, lance fin mars 2023, Bard. Ce chatbot IA repose sur le modèle PaLM2. Mais il n’a pas réussi à égaler les performances de GPT-4. D’ailleurs, la start-up américaine ne cesse d’améliorer son IA et lui a fait bénéficier d’une nouvelle mise à jour en novembre 2023 : GPT-4 Turbo. Avec cette mise à niveau, l’IA d’OpenAI devient multimodale. Désormais, elle traite aussi bien les textes que les images.

Le géant de l’internet a persévéré dans ses efforts pour rattraper son retard, en dévoilant en décembre Gemini, un modèle de langage multimodal natif. Mais les études montrent que GPT-4 conserve une avance certaine sur Gemini.

Gemini Pro-scale dépasse GPT-4, GPT-4 Turbo en tête

Désormais propulsé par Gemini Pro-scale, la toute dernière version du modèle de langage de Google, Bard a effectué un bond prodigieux en matière de capacités. C’est la conclusion qui ressort de la comparaison récente menée par Chatbot Arena, la plateforme d’évaluation de la LMSYS (Large Model Systems Organisation).

Chatbot Arena soumet les requêtes des utilisateurs à plusieurs IA conversationnelles, sans révéler leur identité. Les utilisateurs choisissent ensuite la réponse qui les satisfait le plus. À l’issue de 200 000 votes jusqu’à présent, les IA sont classées en fonction des préférences exprimées.

Dans ce classement, Bard propulsé par Gemini Pro-scale se hisse à la deuxième place, dépassant les modèles comme Mistral Medium et Claude d’Anthropic. Pour la première fois, le chatbot de Google devance également GPT-4 d’OpenAI. En revanche, GPT-4 Turbo domine encore le classement.

Un début prometteur pour Google, la course s’intensifie

Cette amélioration de performances de Gemini Pro-scale et sa victoire contre GPT-4 ne sont qu’un début pour Google. Le géant américain prévoit de frapper encore plus fort cette année avec Gemini Ultra, son modèle le plus avancé.

Bien entendu, OpenAI ne compte pas se laisser distancer dans cette course effrénée à l’IA. Elle projette aussi de déployer cette année GPT-5, dont les capacités se rapprocheraient, selon certaines rumeurs, de l’intelligence artificielle générale.

Les autres géants du secteur sont aussi à la manœuvre. Meta vient d’améliorer Llama 2, son modèle spécialisé dans la génération de code informatique. Baptisée Code Llama 70B, cette nouvelle version surpasse d’ailleurs les performances de GPT-4 dans ce domaine spécifique.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *