dans

Copilot : l’assistant IA de Github aurait codé 30% des programmes de leurs devs

GitHub Copilot

Quelques mois après le lancement de l’outil d’IA de GitHub, Copilot, les programmeurs affirment avoir bien progressé dans le codage.

À l’aide de l’intelligence artificielle, Copilot facilite le codage en suggérant automatiquement des lignes de codes. D’après GitHub, près de 30 % des nouveaux codes des développeurs auraient été écrits avec l’aide de cet outil.

GitHub Copilot : un outil de saisie prédictive pour le codage

Presque chaque secteur tire aujourd’hui profit de l’intelligence artificielle pour accélérer et faciliter une tâche ou une autre. Et les programmeurs de GitHub en font partie. En juin dernier a été lancé GitHub Copilot, un outil d’IA qui permet aux programmeurs de coder plus facilement. GitHub a développé ce programme avec l’aide du CODEX d’OpenAI.

Il fonctionne de la même manière que l’outil de texte prédictif, mais il est destiné exclusivement à l’écriture de code. Au fur et à mesure que le développeur écrit une ligne de code, Copilot fait des suggestions pour la compléter automatiquement. Toutefois, le développeur peur rejeter une suggestion, et l’IA peut apprendre de ce retour pour ne plus faire la même erreur.

30 % de code créé à l’aide de Copilot

Le vice-président de GitHub Next, Oege de Moor, affirme que plus de 50 % des développeurs qui ont essayé GitHub Copilot ont continué à l’utiliser. Il n’a pas précisé jusqu’à quand exactement. Néanmoins, la société a déclaré que son outil d’IA a aidé les programmeurs à écrire 30 % de code sur la plateforme.

L’utilisation de Copilot permet surtout de gagner du temps, ce qui est un élément essentiel en termes de programmation. Avec la capacité d’apprentissage et le retour d’information, il évite à un programmeur de taper un code répétitif et standard. Selon Oege de Moor, les utilisateurs déclarent être plus productifs dans leur codage avec l’IA.

À l’heure actuelle, GitHub Copilot fonctionne pour les langages Python, JavaScript, TypeScript, Ruby et Go. Mais la société prévoit la prise en charge d’autres langages pour les mois à venir. Pour l’instant, elle étend ses fonctionnalités à de nouveaux éditeurs de code pour faire profiter de Copilot aux développeurs utilisant un autre environnement. Le support inclut notamment IDE de Neovim et JetBrains pour les dernières versions d’IntelliJ IDEA et PyCharm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.