dans

L’IA pourrait-elle entraîner l’abrutissement humain ?

L'IA peut entraîner l'abrutissement humain

Une dépendance excessive à l’intelligence artificielle (IA) pourrait conduire à l’abrutissement humain.

L’intelligence artificielle est depuis toujours un sujet de controverse entre ceux qui soutiennent que l’avenir de l’humanité en dépend et ceux qui pensent qu’elle finira par surpasser les humains. Cette nouvelle étude explore la deuxième possibilité. Elle nous donne un aperçu des potentielles conséquences d’une grande dépendance en la technologie.

La dépendance technologique

Les humains ont depuis des années adopté l’intelligence artificielle afin d’améliorer le processus de prise de décisions commerciales et de créativité. Il s’agit là d’exemples d’applications de l’IA où nous pouvons constater les menaces immédiates de dépendance excessive et les menaces à long terme d’un abrutissement humain.

Une récente étude menée par des chercheurs des universités du Minnesota et de Cologne en Allemagne met l’accent sur ses menaces imminentes. Dans le cadre de leurs recherches, ils ont programmé des expériences visant à observer la collaboration entre l’IA et les humains pour les prises de décision. Ils leur ont donc confié des tâches de classification d’image comme l’identification de la race d’un chien.

Cette étude leur a permis de constater que les humains ne savent pas quand passer le relai à l’IA. De ce fait, il est possible que les humains se fient à elle pour prendre des décisions même si celles-ci ne sont pas fiables. Par ailleurs, dans les tâches créatives, ce manque de jugement pourrait aboutir à des résultats monotones.

Pour faire simple, une dépendance excessive à l’IA pourrait conduire à de mauvaises décisions, d’après les chercheurs. La solution serait alors d’éduquer les humains à connaître les limites de l’IA. Cela les aidera à décider quand ils doivent lui faire confiance et quand ne pas le faire.

L’abrutissement humain comme conséquence à long terme

Les inquiétudes liées à l’IA font généralement référence à une superintelligence, comme Skynet, qui finirait par anéantir les humains. Cette étude montre plutôt comment l’excès de dépendance à l’IA entraînerait un abrutissement humain. En d’autres termes, les humains perdront peu à peu leur capacité de penser.

Un exemple concret concerne les algorithmes de recommandations dans les médias sociaux. Ils soumettent les utilisateurs à des flux d’informations alimentés par l’IA les empêchant ainsi d’explorer d’autres perspectives. Là encore, les chercheurs mettent l’accent sur l’importance de montrer les limites de l’IA et les conséquences d’une utilisation excessive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.