dans

L’IA éthique : définition, enjeux, mise en œuvre

IA éthique

L’IA éthique est une question à laquelle toute organisation devrait réfléchir longuement avant toute mise en œuvre de l’IA. Elle consiste à évaluer les risques et à mettre en place des règles d’utilisation afin que la technologie ne nuise pas à la dignité des utilisateurs.

Plus l’intelligence artificielle évolue, plus son impact est important. La mise en œuvre d’une IA éthique permet de garantir que l’utilisation de la technologie ne cause pas de préjudices aux personnes qu’elle touche. Découvrez ce qu’est réellement une IA éthique et quelle est son importance.

Qu’est-ce que l’IA éthique ?

En termes simples, l’IA éthique consiste à adopter une IA dans la transparence, la responsabilité et l’imputabilité. Autrement dit, elle fait référence à l’anticipation de l’impact de l’intelligence artificielle sur toutes les personnes concernées. Dans le cas d’une entreprise, il s’agit des clients, des employés ainsi que des fournisseurs.

Par ailleurs, ce concept se traduit également par le respect de la loi, des réglementations et des normes requis dans le déploiement de la technologie. Cela implique à la fois de répondre à l’attente et aux besoins des clients tout en étant guidé par les valeurs de l’entreprise.

L’intelligence artificielle présente beaucoup d’avantages pour ceux qui l’utilisent, que ce soit les particuliers, les entreprises ou les services publics. Néanmoins, comme il s’agit d’une technologie accessible à tous, cela signifie que l’IA peut être sujet à des utilisations préjudiciables et contraires à l’éthique.

Dans le cadre de l’IA éthique, une entreprise doit avoir une équipe d’IA qui se penche sur les avantages, mais aussi et surtout sur les impacts de la technologie. Elle doit s’assurer que son déploiement se fasse dans le respect des droits de chacun et que tout le monde en bénéficie d’une manière équitable.

Quels sont les enjeux de l’IA éthique ?

Vous vous demandez peut-être comment une technologie qui peut résoudre les plus grands problèmes les plus difficiles peut faire du mal. D’après une enquête menée auprès de dix entreprises, neuf ont déclaré avoir rencontré des problèmes liés à l’éthique de l’IA dont la majorité est liée à des préjugés discriminatoires.

Diversité, inclusion, équité

L’intelligence artificielle est une technologie créée par les humains, ce qui signifie qu’elle hérite d’une certaine manière de leurs caractéristiques. En d’autres termes, les humains ont des préjugés qui se transmettent dans les données qu’ils utilisent pour alimenter les systèmes d’IA.

En pratique, cela peut se traduire par des dispositifs présentant des biais conscients ou inconscients. Un tel cas est souvent dû par la négligence de la diversité dans les données. Par exemple, si un dispositif d’IA utilisé à des fins médicales a été exclusivement entraîné sur des hommes blancs, les résultats pour une femme ou pour une personne de peau noire pourraient être erronés. Par conséquent, l’IA éthique vise à ce que les résultats prennent en compte tous les variables et ils ne doivent exclure personne, quelle qu’en soit la raison.

La transparence

Une autre préoccupation de l’IA éthique est de rassurer les personnes sur les malentendus. L’IA, le machine learning, les robots et l’automatisation prennent de l’importance au sein des entreprises. Pour certains employés, l’adoption de ces technologies présenterait une menace pour leur emploi. Cependant, il peut s’agir d’une ouverture pour de nouvelles tâches et une opportunité commerciale à saisir.

D’autre part, concernant les clients, ils peuvent avoir des doutes sur l’utilisation des données et de leurs informations personnelles. Les entreprises les exploitent effectivement pour en tirer des informations significatives qu’elles utilisent à différentes fins.

Dans les deux cas, la transparence sur les objectifs du déploiement de l’IA et de l’utilisation des données est un élément essentiel de l’IA éthique.

Mettre en œuvre une IA éthique

Il est important pour une entreprise d’établir une ligne directrice sur l’utilisation de l’IA. Celle-ci doit prendre en compte les enjeux de l’IA que nous avons précédemment cités, mais aussi les attentes des clients et les valeurs de l’entreprise. Elle doit également être conforme à la loi et aux réglementations en vigueur sur l’utilisation de la technologie. L’implémentation de tout système d’IA devra se faire en suivant cette ligne directrice.

En outre, la création d’une charte éthique de pour l’utilisation de l’IA est également une étape primordiale. Elle doit à la fois être approuvée par chaque département concerné et également par les clients et les fournisseurs.

Enfin, il existe des outils destinés aux organisations, notamment aux responsables éthiques et aux dirigeants, qui permettent de mesurer les avantages et les risques que présente l’IA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.