dans

Comment l’intelligence artificielle révolutionne-t-elle les paiements électroniques ?

L'intelligence artificielle dans les paiements électroniques

L’intelligence artificielle rend les paiements électroniques plus rapides et plus sûrs. Elle offre de nouvelles possibilités pour les modalités de paiement et des moyens plus efficaces pour détecter les fraudes.

La transformation digitale a révolutionné le secteur de la finance. Le paiement électronique a permis de faire des achats sans avoir à transporter du liquide ni de chèques. D’autre part, les transactions en ligne sont un autre avantage de la numérisation du secteur. Mais avec l’émergence de l’intelligence artificielle, les paiements électroniques deviennent encore plus modernes.

L’intelligence artificielle dans les paiements électroniques

Par définition, l’intelligence artificielle (IA) consiste à imiter l’intelligence humaine à l’aide d’un programme informatique. En fait, l’homme est intelligent du fait de sa capacité d’apprentissage et de cognition. Mais en réalité, l’IA ne peut pas reproduire exactement le comportement du cerveau. Il s’agit plutôt de créer un système qui peut résoudre des problèmes qu’auparavant un humain seul aurait pu résoudre.

Quant à ses domaines d’application, l’IA joue un rôle dans presque tous les secteurs. Nous pouvons par exemple citer les soins de santé, l’éducation, la science, l’assurance, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’impact de l’intelligence artificielle sur le secteur de la finance et plus précisément les paiements électroniques.

Les enjeux du paiement électronique

Le paiement électronique ou e-paiement consiste à effectuer une transaction sans utiliser d’argent liquide. Évidemment, le paiement par carte est le moyen le plus populaire. Mais il existe toute une panoplie de modalités comme le e-wallet, le paiement mobile et la tokenisation ou encore les paiements en ligne. Tous ces moyens de paiement présentent l’avantage d’accélérer les transactions et de les rendre plus sûrs.

Le paiement en espèces est moins hygiénique, ce qui a rendu le e-paiement encore plus important depuis la pandémie de COVID-19. Mais ce dernier présente aussi un inconvénient lié à la sécurité. En effet, si vous ne risquez pas de vous faire braquer au coin d’une rue, vous pourrez quand même subir une cyberattaque. En termes de paiement électronique, les voleurs correspondent aux hackers qui tentent de récupérer les données bancaires des clients. Heureusement, l’intelligence artificielle a le pouvoir de booster les avantages des paiements électroniques et de renforcer la sécurité des transactions.

Les avantages de l’intelligence artificielle pour les paiements électroniques

L’intelligence artificielle est un large domaine qui se divise en plusieurs catégories et sous-catégories. Chaque branche de l’IA utilise une approche différente pour résoudre un problème spécifique. D’une manière générale, les technologies intelligentes sont utilisées pour extraire des informations à partir d’un ensemble de données pour identifier des modèles. Elles doivent ensuite appliquer ces nouvelles connaissances à une nouvelle entrée de données. L’IA sert également à automatiser les tâches chronophages.

En termes de paiements électroniques, l’intelligence artificielle permet d’offrir une meilleure expérience client, de simplifier les transactions et de lutter contre les fraudes.

Combiner KYC et expérience client

Pour le support client, les sites commerciaux peuvent utiliser un chatbot ou un assistant virtuel afin de répondre aux questions ou fournir d’autres services. À la différence des agents humains, les programmes informatiques sont inépuisables. Cela signifie qu’ils sont disponibles 24 heures sur 24. Avec l’adoption croissante des paiements électroniques en ligne ou mobile, l’utilisation d’une IA conversationnelle permet de personnaliser les services.

De plus, les entreprises peuvent tirer parti des technologies intelligentes pour traiter les grandes quantités de données nécessaires au KYC (connaissance du client). De cela résulte une meilleure expérience utilisateur et une donc une meilleure expérience client.

En outre, l’intelligence artificielle contribue à rendre les processus de paiements électroniques plus fluides. Effectivement, les perturbations des transactions sont indésirables autant pour les clients que pour les commerçants. L’attention des clients n’étant pas facile à retenir, de petits incidents peuvent donc coûter cher aux entreprises. Toutefois, les outils d’IA permettent de déployer des approches plus dynamiques. Par exemple, ils peuvent traiter les situations similaires en peu de temps permettant ainsi de fidéliser les clients.

Paiements efficaces et rapides

En plus d’être disponibles à tout temps, les systèmes d’IA sont plus rapides que les humains pour traiter les processus de paiement. L’automatisation des flux de travail est l’un de leurs plus grands avantages, peu importe le secteur.

Prenons par exemple le cas de paiement d’une facture. Ici, l’intelligence artificielle automatise l’analyse des documents à l’aide de la reconnaissance d’image. Elle peut en tirer des informations essentielles à côté desquelles les humains peuvent parfois passer. Autrement dit, elle est un support précieux pour la prise de décision. L’intelligence artificielle peut aussi rendre les paiements électroniques plus rapides grâce à de nouvelles approches sans contact que nous verrons un peu plus tard.

Détecte les fraudes

Dès lors qu’il est question d’argent et de transaction, la principale préoccupation concerne la fraude. C’est aussi bien le cas du côté des commerçants et des banques que de celui des clients. En matière de paiement électronique, la fraude correspond souvent à l’utilisation frauduleuse d’une carte de crédit ou d’une usurpation d’identité.

Mais la bonne nouvelle : les transactions légitimes sont associées à des caractéristiques bien définies. Entre autres, l’utilisation des données bancaires d’une personne correspond généralement aux mêmes coordonnées, notamment les adresses e-mail et le numéro de téléphone.

Maintenant, le machine learning (ML) a la capacité de reconnaître les modèles dans les grands flux de données. Cette branche de l’intelligence artificielle permet donc de surveiller les paiements électroniques afin de détecter les comportements inhabituels.

En se basant sur ses connaissances acquises des transactions précédentes, un algorithme ML peut signaler une facture plus élevée. De même, il peut aider à déterminer si le paiement est effectué par une personne inattendue ou une organisation inconnue. Par ailleurs, les outils d’IA peuvent aussi s’appliquer au personnel pour identifier les comportements suspects comme un accès aux systèmes en dehors des heures de travail.

Exemple pratique

Visa exploite l’intelligence artificielle depuis plusieurs années pour sécuriser les paiements électroniques. En 2021, l’entreprise a commencé à utiliser une IA générative pour créer des fraudeurs virtuels afin de renforcer les performances des modèles de détection de fraude. En outre, son système Advanced Identity Score combine l’IA et l’analyse de données pour prédire les fraudes au crédit, dont le vol d’identité ou l’identité synthétique.

D’autres avantages de l’intelligence artificielle dans les paiements électroniques

Rappelons encore une fois que l’IA permet de traiter et d’analyser rapidement de vastes quantités d’informations. Cela signifie qu’elle accélère aussi le temps de vérification des transactions. De plus, l’utilisation des outils automatisés comme les chatbots contribue à une réduction des dépenses, notamment en termes de ressources humaines.

Et en parlant d’économies, notons aussi que les procédures judiciaires concernant les fraudes peuvent s’élever à trois fois plus que la somme perdue. Autrement dit, l’utilisation de l’intelligence artificielle pour détecter les fraudes aux paiements électroniques permet également d’éviter une perte de fonds.

Comment l’intelligence artificielle a-t-elle révolutionné les paiements électroniques ?

En définissant le concept de e-paiement, nous avons parlé du portefeuille électronique, du paiement mobile et aussi des transactions en ligne. Grâce à l’intelligence artificielle, les modalités de paiement deviennent encore plus pratiques. L’identification biométrique est aujourd’hui une méthode très populaire qui plus est rapide pour effectuer un paiement. Elle ne nécessite qu’un capteur et un système de traitement des données. En d’autres termes, cette méthode permet d’éviter de faire passer les cartes de crédit de main en main ou de taper un code.

Parmi les différentes techniques d’authentification biométriques dans lesquelles intervient l’intelligence artificielle, voici deux approches qui ont révolutionné les paiements électroniques.

Le paiement par reconnaissance faciale

En effet, il est désormais possible d’effectuer un paiement juste en scannant votre visage. Pour faire simple, votre empreinte faciale est enregistrée avec les données de vos cartes de crédit et de débit. Certaines applications comme Deeplens d’Amazon, PopID ou FacePay permettent même d’effectuer des achats sans l’intervention de caissières à l’aide de la reconnaissance faciale.

Ainsi, vous n’aurez plus besoin de vous déplacer avec une grosse somme d’argent. Mieux encore, les paiements électroniques assistés par l’intelligence artificielle éliminent la nécessité de sortir votre carte de crédit.

Le paiement par commande vocale

La reconnaissance vocale est une autre forme d’identification biométrique utilisée permettant d’initier une transaction. Désormais intégrés à la quasi-totalité des smartphones, les assistants vocaux peuvent exécuter toutes sortes de commandes. Ils peuvent accéder à différentes informations pour répondre aux requêtes des utilisateurs. Dans le cas qui nous intéresse, une intelligence artificielle conversationnelle peut donc accéder à votre compte pour lancer la transaction.

Entre autres facteurs qui ont favorisé l’adoption de l’intelligence artificielle pour les paiements en ligne, la pandémie de COVID-19 et la croissance de la fraude priment. Les nouvelles technologies offrent de nouvelles opportunités de rendre les services et les procédures plus pratiques et personnalisés. Par ailleurs, elles ont la capacité de protéger les données et de surveiller leurs utilisations pour une sécurité accrue. Et comme l’IA ne cesse d’évoluer, son utilisation dans le domaine de la finance devrait davantage se  généraliser à l’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.