in

Grâce à LaMDA, Google améliore les conversations avec l’IA

LaMDA rends les conversations plus naturelles

Avec sa nouvelle technologie, LaMDA, Google permet enfin à l’intelligence artificielle d’avoir des conversations plus naturelles avec les utilisateurs.

Pour reconnaître et comprendre les requêtes faites par un humain, l’intelligence artificielle a longtemps fait ses preuves. Néanmoins, il lui arrive d’être confus par les idées formulées de manière plus complexe ou moins ordonnée. Grâce à LaMDA, elle peut désormais converser plus naturellement.

LaMDA, une nouvelle technologie de conversations

Le rôle de LaMDA (Language Model for Dialogue Applications) est de rendre les conversations les plus naturelles possible. De plus, elle peut aborder n’importe quel thème. Lors de sa présentation, Sundar Pichaï, le directeur général de Google, a présenté deux dialogues différents. Dans l’une d’elles, l’intelligence artificielle prétendait être la planète Pluton et dans le deuxième, un avion en papier.

L’objectif était en réalité de démontrer que LaMDA peut tenir une conversation sur un sujet aléatoire, et cela à la première personne. Les réponses ne sont pas prédéfinies, elles sont instantanées. Ce langage, comme beaucoup d’autres, est construit sur le réseau neuronal Transformer de Google. Mais à la différence des autres langages, il est spécialement formé aux dialogues. En d’autre termes, LaMDA offre des conversations plus nuancées et plus sensibles.

Qu’est-ce que cela implique ?

Habituellement, l’intelligence artificielle connaît des difficultés pour répondre aux séries de questions qui ne sont pas forcément liées. LaMDA est un grand pas en avant pour empêcher ce genre de panne.

Certes, ce n’est pas dans l’intérêt de tout le monde d’avoir de longs échanges avec un appareil. Toutefois, dans bien des circonstances, les conversations naturelles avec LaMDA peuvent s’avérer très utiles. Par exemple, les personnes âgées qui ont du mal à se familiariser avec la technologie seront plus à l’aise avec un outil qui comprend ses attentes. Par ailleurs, la capacité de LaMBDA à s’attribuer une identité personnelle peut contribuer à établir une meilleure confiance de la part de son utilisateur.

Et Google envisage déjà d’inclure, en plus des textes, d’autres modes de communication pour rendre les échanges plus riches encore.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Intelligence artificielle préjugés

Les dispositifs d’intelligence artificielle alimentent les biais

Les règles de l'UE sur l'intelligence artificielle

L’importance des règles de l’UE sur l’intelligence artificielle