dans ,

Mastercard s’associe à Microsoft pour sécuriser les achats en ligne

Nouveau partenariat entre MasterCard et Microsoft

Mastercard et Microsoft s’associent pour aider les consommateurs à effectuer des paiements en ligne plus sécurisés.

Une expérience d’achat fluide est certes essentielle. Mais la sécurité des paiements en ligne est d’autant plus importante. Plus le nombre de transactions en ligne augmente, plus les fraudeurs s’acharnent pour en tirer parti.

Une nouvelle collaboration entre Mastercard et Microsoft

La lutte contre la fraude est un défi auquel toute entreprise qui fournit une technologie de paiement en ligne doit constamment faire face. La fraude au premier degré (« first-pary fraud ») représenterait un problème mondial de  50 milliards de dollars. Cette technique n’implique pas de vol d’identité, le fraudeur est le titulaire du compte lui-même. En effet, celui-ci déforme volontairement son identité ou fournit de fausses informations (pièces justificatives) pour obtenir des services ou des produits.

Pour renforcer la lutte contre la fraude, Mastercard a annoncé un nouveau partenariat avec Microsoft. La nouvelle solution associe la solution Digital Transaction Insights de l’entreprise de services financiers à la technologie Dynamics 365 Fraud Protection du géant du numérique. Elle améliore les capacités d’authentification de Mastercard pour les paiements électroniques en ligne grâce à l’IA décisionnelle.

Une expérience d’achats plus sécurisée

Dans le cadre de ce nouveau partenariat, Mastercard utilisera les informations du réseau et les données du commerçant afin de confirmer l’identité du consommateur. Digital Transaction Insights peut s’appliquer à la fonctionnalité click-to-pay, aux appareils mobiles, aux achats in-app et aux portefeuilles numériques. Elle fonctionne avec le protocole EMV 3DS et la solution Mastercard Identity Check qui prennent en charge les exigences du RGPD.

La technologie d’IA adaptative de Microsoft quant à elle permet de détecter les fraudes en temps réel. À cette fin, elle analyse les transactions à tous les niveaux pour identifier les comportements à risque. Nous parlons ici des activités d’achat, du compte et en magasin.

L’intégration de la solution de Microsoft à celle de Mastercard permettra alors un meilleur partage d’informations en temps réel. Cela permet ensuite aux émetteurs d’améliorer les processus décisionnels et aux organisations d’obtenir un meilleur taux d’acceptation des transactions. En d’autres termes, les deux entreprises travaillent ensemble pour prévenir davantage de fraudes et approuver plus d’utilisateurs authentiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.