dans

Les deux nouveaux centres Kavli explorent publiquement les impacts éthiques de la science

Deux nouveaux centres Kavli

La fondation Kavli a récemment lancé deux nouveaux pour promouvoir publiquement les questions éthiques de la science.

Les découvertes scientifiques ont radicalement changé notre façon de vivre et de penser depuis ces dernières années. Mais devant tous les avantages que la science présente, tout le monde ne comprend pas toujours ce que cela implique réellement d’un point de vue éthique.

Lancement de deux nouveaux centres par la Fondation Kavli

La Fondation Kavli soutient, depuis plus de 20 ans, les initiatives de recherches en astrophysique, en nanoscience, en neuroscience et en physique théorique. Elle finance plusieurs universités du monde, dans le but de mettre la science au profit de l’humanité.

Les avancées en science, et notamment en termes de génétique, d’IA ou des neurosciences de pointe, s’accompagnent généralement de préoccupations concernant l’éthique. Afin d’encourager les discussions sur le sujet, la fondation a lancé deux nouveaux centres Kavli axés sur l’éthique, la science et le public. Ils se trouvent à l’Université de Californie, à Berkeley et à l’Université de Cambridge. Les deux centres rassemblent le public, les scientifiques, les responsables de l’éthique, etc. pour explorer les impacts des découvertes scientifiques.

Mettre en relation le public et les experts

Les centres Kavli rassemblent plusieurs scientifiques, experts, éthiciens, sociologues et journalistes autour des implications éthiques de la science. Concernant le centre de l’UC Berkeley, il est principalement dirigé par Stuart Russel qui occupe un poste de professeur d’informatique dans cette université. Selon cet expert en IA, le centre contribuera à préparer une nouvelle génération de leaders scientifiques formés à l’analyse des questions éthiques.

À la tête du Centre Kavli de l’Université de Cambridge se tient Anna Middleton, sociologue et généticienne. L’objectif du centre, selon elle, est de faire en sorte que tout le monde puisse réagir activement aux conséquences de la science.

En somme, les deux nouveaux centres de la Fondation Kavli fonctionnent dans deux sens. D’une part, ils créeront des scientifiques conscients des enjeux éthiques de la découverte scientifique. D’autre part, ils visent à faire participer la société dans les discussions et les prises de décisions qui s’y rapportent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.