dans

Biographie et carrière de Stuart Russell

Stuart Russell

Stuart Russell est à la fois informaticien et professeur en chirurgie neurologique. Mais il est surtout connu pour ses contributions au domaine de l’intelligence artificielle et de ses ouvrages sur le sujet.

L’intelligence artificielle est un sujet de débat qui anime plusieurs grands scientifiques du monde. Pour Stuart Russell, cette technologie permet aux machines de comprendre leur environnement et de tirer profit de cette connaissance pour mieux atteindre leur but. Découvrez l’histoire de ce pionnier de l’IA dans cet article.

Qui est Stuart Russell ?

Informaticien britannique, Stuart Jonathan Russell est né en 1962 à Portsmouth, en Angleterre. Avec une diplôme de baccalauréat ÈS Arts, il a intégré le Wadham College à l’Université d’Oxford, en 1982. Au bout de son premier cycle, il obtient une mention très bien en physique.

Il poursuit ensuite ses études à l’université de Stanford aux États-Unis pour soutenir son doctorat. Son sujet de recherche tournait autour du raisonnement inductif et du raisonnement analogique. 

Après l’obtention de son doctorat, l’Université de Californie à Berkeley a offert à Stuart Russell un poste de professeur d’informatique. Il y a fondé le Center for Human-Compatible Artificial Intelligence (CHAI) en 2016.

L’Université de Californie à San Francisco lui a également proposé d’occuper le poste de professeur auxiliaire de chirurgie neurologique. Sur le campus, il effectue des recherches sur la physiologie computationnelle et sur la surveillance des unités de soins intensifs (USI).

Une carrière couronnée de succès

Outre ses fonctions de professeur des universités, Stuart Russell a plus d’un titre honorifique. Il est d’abord titulaire de la chaire de Smith-Zadeh en ingénierie à l’UC-Berkeley. Il est également le vice-président du Conseil de l’IA et de la robotique du Forum économique mondial (FEM) ainsi que de la société Bayesian Logic qu’il a fondée lui-même.

Russell est membre de divers centres de recherche, dont le BAIR, le BCNM et le SBI. Il intègre également l’ACM (Association for Computing Machinery) et l’AAA (American Association for the Advancement of Science). Enfin, il constitue le Conseil scientifique consultatif du Future of Life Institute et de celui du Centre for the Study of Existential Risk.

Il a reçu le premier prix (ex aequo) du IJCAI Computers and Thought Award en 1995 et le prix ACM Karl V. Karlstrom Outstanding Educator Award, en 2005. Stuart Russell a aussi reçu une nomination pour la Chaire d’excellence Blaise Pascal à Paris de 2012 à 2014. Et pour finir, la reine Elizabeth II lui a attribué l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) en 2021 pour ses contributions à la recherche en intelligence artificielle.

La présence médiatique de Stuart Russell

Stuart Russell a publié plusieurs articles de journaux et de livres dont nous parlerons un peu plus tard. Il a également produit une vidéo avec le Future of Life Institute en 2017. Intitulée « Slaughterbots », elle aborde l’utilisation des robots tueurs à des fins militaropolitiques. Ceux-ci se sont retrouvés au centre d’un débat lors de la dernière Convention des Nations Unies à Genève.

Il a ensuite été interviewé pour le documentaire « Do You Trust This Computer ? » (2018). Le film inclut également d’autres personnalités de l’IA telles que Ray Kurzweil ou encore Elon Musk. D’autre part, il a donné les conférences Reith de BBC en 2021 autour du thème de l’intelligence artificielle.

Stuart Russell et son intérêt pour l’IA

Pour Stuart Russell, l’intelligence artificielle donne aux machines d’aujourd’hui la capacité de percevoir son environnement. Cela leur permet d’atteindre leurs objectifs en évoluant à grande vitesse et en s’attaquant à tous les domaines.

D’autre part, il soutient que l’IA prend forme grâce aux robots qui lui permettent d’agir physiquement comme les humains. Dans ses interventions, Russel ne manque pas de décrire les avantages que la combinaison de l’IA et la robotique offrent au monde. Néanmoins, il se préoccupe de l’utilisation éthique de ces technologies, comme le prouve son récent intérêt pour les armes autonomes.

Intelligence artificielle : Une approche moderne

Comme nous l’avons mentionné précédemment, Stuart Russell a publié plusieurs livres sur la connaissance, le raisonnement et sur l’intelligence artificielle. Nous pouvons notamment citer The use of knowledge in analogy and induction (1989). Il a également coécrit Do the Right Thing : Studies in Limited Rationality avec Eric H. Wefald en 1991. Et en 2019, il a publié Human Compatible. Tous ces ouvrages que nous avons cités parlent de l’intelligence artificielle.

Mais sa plus grande réalisation est sans nul doute Intelligence artificielle : Une approche moderne, avec Peter Norvig. Le livre a été publié pour la première fois en 1994 avant de devenir le manuel de référence que plus de 1500 universités dans le monde utilisent. L’ouvrage explore le sujet de l’intelligence artificielle en profondeur. Le tome 4, paru en novembre 2021, aborde les dernières innovations sur le sujet. Il couvre plus largement les thèmes du machine learning, du deep learning, de la robotique, du NLP ou encore que l’IA responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.