dans

Des ingénieurs construisent une puce d’IA de type LEGO

Une puce d'IA de type LEGO

Avec cette nouvelle puce d’IA de type LEGO, les appareils obsolètes pourront avoir une nouvelle vie.

Des ingénieurs du MIT ont conçu un nouveau type de puce informatique qui se caractérise par une possibilité illimitée de reconfigurations. Cela a été rendu possible en remplaçant les connexions filaires traditionnelles par un système de communication optique. Outre les avantages que cela représente sur le plan technologique, cette nouvelle puce pourrait contribuer à un avenir plus durable en réduisant les déchets électroniques.

Une puce d’IA qui fait penser au LEGO

Les puces électroniques sont conçues pour permettre aux appareils de reproduire des fonctions informatiques. Elles sont généralement constituées de plusieurs couches de capteurs et de traitement d’informations. La conception de base comprend aussi des fils qui transmettent les signaux entre les différentes couches.

Mais ces câblages sont des conceptions complexes impossibles à configurer. Par conséquent, pour avoir de meilleures fonctionnalités sur les appareils comme les smartphones ou les smartwatches, il faut complètement changer de modèle.

Les ingénieurs du MIT ont changé la donne avec une nouvelle conception de puce d’IA qu’ils comparent au jeu de construction LEGO. En termes simples, il s’agit d’une puce empilable et reconfigurable à souhait.

Comme toutes les puces électroniques, elle comprend différentes couches de détection et de traitement. Mais au lieu d’utiliser des fils, la puce de type LEGO utilise des diodes électroluminescentes (LED) pour transmettre les informations. De ce fait, elle peut être configurée en remplaçant des couches ou en empilant d’autres couches.

Vers une technologie durable

La puce fabriquée par l’équipe est empilée avec trois blocs de reconnaissance d’image. Chaque bloc comprend un capteur d’image, une couche de communication optique et un réseau neuronal pour la classification.

Par ailleurs, le fait d’être empilable et remplaçable permet à la puce d’IA de type LEGO d’intégrer de nouvelles fonctions. En gros, le choix d’un système de communication optique au lieu d’une connexion filaire physique offre une extensibilité illimitée. Il est donc possible d’ajouter un nombre infini de couches et de capteurs.

Par exemple, en ajoutant des couches à l’appareil photo d’un téléphone, il pourra reconnaître des images plus complexes. L’ajout de capteurs sensoriels permettrait aussi de transformer les appareils mobiles en moniteurs de soins de santé.

Selon l’équipe, il serait possible de créer une plateforme de puce générale pour vendre les couches séparément. De même, les clients pourront choisir entre différents types de réseau neuronal pour les tâches de reconnaissance d’images, de voix, etc.

Grâce à cette nouvelle forme de puce empilable et reconfigurable, il sera plus facile de répondre à la demande croissante de dispositifs multifonctionnels. Cela évitera d’acheter de nouveaux appareils et d’accumuler la quantité de déchets électroniques. Au lieu de se débarrasser des modèles obsolètes, il suffit d’ajouter d’empiler de nouvelles couches pour les mettre à niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.