dans

Samsung adopte à son tour l’IA pour concevoir des puces

Puces IA Samsung

Samsung se joint à Nvidia et Google dans la conception de puces IA à l’aide de l’intelligence artificielle.

Comme d’autres entreprises technologiques avant elle, Samsung choisit également d’utiliser l’IA dans la conception de ses futurs processeurs. Elle n’a pas encore annoncé quels appareils profiteront en premier de ses nouvelles puces. Néanmoins, les semi-conducteurs en question sont les processeurs Exynos.

Samsung utilise l’IA pour concevoir des puces IA

Ce n’est pas une première dans le domaine car auparavant d’autres entreprises technologiques telles que Nvidia et Google ont déjà adopté cette méthode. Cette fois, c’est Samsung qui les rejoint en choisissant de tirer profit de l’intelligence artificielle pour concevoir de nouvelles puces IA.

C’est en partenariat avec Synopsis, un fabricant de logiciels de conception de puces, que l’entreprise fait son entrée dans la course. Les nouvelles conceptions toucheront avant tout les processeurs Exynos. Ces semi-conducteurs de Samsung sont destinés aux appareils tels que les smartphones, tablettes, montres connectées, appareils photo et Chromebooks.

En route vers une généralisation ?

D’autre part, Samsung octroie une licence aux puces IA d’autres sociétés pour d’autres variétés d’appareils. Autrement dit, cette nouvelle annonce pourrait contribuer à la généralisation de cette méthode de conception de puces.

Toutefois, l’entreprise n’a pas donné plus d’informations sur les premiers appareils qui en profiteront. De même elle n’a pas confirmé si une première production serait en cours.

Par ailleurs, le choix de Samsung porte à croire que les entreprises sont de plus en plus intriguées par la conception de puces assistée par l’intelligence artificielle. D’après Nvidia, les techniques de machine learning (le deep learning, les CNN, etc.) aident dans la productivité des concepteurs et dans l’automatisation des tâches d’optimisation.

De son côté, Google affirme que l’IA qu’elle utilise peut générer automatiquement des plans de puces qui égalent et surpassent même celles produites par les humains. Les différences se situent au niveau de la consommation d’énergie, des performances et de la surface de la puce.

Mais Samsung n’est pas la seule entreprise à profiter des fonctionnalités de Synopsys. En effet, le fabricant aurait également mis son processus de conception à la disposition de dizaines d’entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.