dans

Tesla aurait manipulé le cours des actions avec des bots Twitter

Tesla : des bots twitter pour manipuler le cours des actions

Les bots Twitter seraient l’explication à la propulsion de la valeur marchande de Tesla depuis une dizaine d’années.

Elon Musk est l’une des personnalités les plus influentes sur les réseaux sociaux et nombreux sont les fans inconditionnels de Tesla. Mais une étude a récemment dévoilé que la montée en puissance de l’entreprise serait due à l’influence des bots Twitter.

La contribution des bots Twitter à la propulsion de Tesla

Dans un rapport, le Los Angeles Times indique que Tesla aurait manipulé les cours de ses actions en utilisant des bots Twitter. En 2013, la valeur marchande de la marque a chuté à la suite d’une série de rapports concernant des incidents impliquant des voitures Tesla. Mais un phénomène irrégulier s’est passé la même année. Le 7 novembre, huit comptes automatiques auraient publié des tweets positifs en faveur de Tesla en moins de deux heures.

Jusqu’en 2020, le compteur a enregistré 30 000 tweets similaires. David A. Kish est professeur à la Robert H. Smith School of Business de l’Université du Maryland. Il a mené des recherches qui lui ont permis de conclure que ces bots Twitter auraient largement contribué à la propulsion de la valeur marchande de Tesla.

En effet, avec l’aide de son assistant, ils ont étudié plus de 186 bots axés sur l’entreprise d’Elon Musk. Ils ont alors découvert que le lancement de chaque bot a fait monter ses actions de 2 %. Par ailleurs, l’étude a aussi révélé qu’au cours d’une période de 10 ans, un cinquième des tweets sur Tesla est publié par des bots Twitter. Plus précisément, 10 % sur 1,4 million de tweets sur le cashtag $ TSLA et 23 % sur 157 000 tweets sur le hashtag #TSLA ont été produits par des comptes automatisés.

Kirsch et son équipier tentent encore de déterminer si ces bots ont été délibérément programmés pour une manipulation boursier.

Musk, actionnaire majoritaire de Twitter

Il convient également de noter que Musk a récemment acquis 10 % des actions de Twitter le mois dernier. Devenu ainsi actionnaire majoritaire, il avait aussi annoncé son projet de rejoindre le conseil d’administration de la compagnie. Toutefois, Parag Agrawal, le PDG de Twitter, a révélé cette semaine qu’il a changé d’avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.