in , ,

Tesla : entreprise de robotique et d’intelligence artificielle ?

Tesla, entreprise de robotique et d'intelligence artificielle

Le nouvel objectif de Tesla est d’être considérée davantage comme une entreprise de robotique et d’intelligence artificielle.

Tesla, plus connue en tant que constructeur automobile, aspire plus à devenir une entreprise IA et de robotique. Elle développe actuellement des équipes en matériels et logiciels de l’intelligence artificielle très prometteuses.

Tesla pour la robotique et l’intelligence artificielle

Elon Musk, le PDG de Tesla a récemment annoncé que la société n’est plus uniquement un constructeur de voitures électriques. Selon lui, l’entreprise disposerait aujourd’hui des meilleurs développeurs IA. Par ailleurs, les investisseurs sont favorables à cet avis et considèrent que la société est, en réalité, un groupe qui rassemble plusieurs startups. Effectivement, les centres de services de la firme, sa compagnie d’assurance ainsi que le groupe d’automatisation sont tous des startups.

Ainsi, Elon Musk affirme que Tesla rimera davantage avec robotique et intelligence artificielle, plutôt que voitures et énergie. C’est la raison pour laquelle le PDG de la société et cofondateur de SpaceX, investit dans les compagnies d’IA depuis des années.

Elon Musk et ses projets d’IA

En effet, force est de reconnaître à Musk son initiative de percer dans le domaine de l’intelligence artificielle. Prenons le cas d’OpenAI, une compagnie qu’il a fondée en 2015 avec Sam Altman, Ilya Sutskever, Greg Brockman et Wojciech Zaremba. Leur mission consistait avant tout à promouvoir l’accès à l’IA générale. Cinq ans plus tard, OpenAI entame une collaboration avec Microsoft. Ensemble, ils mettent en place le réseau de neurones GPT-3, un système capable d’écrire et de parler comme un humain. Cette association vise également à faire avancer d’autres domaines de la technologie.

Nous pouvons également citer les Robotaxis de Tesla,  des véhicules autonomes qui allient intelligence artificielle, robotique et énergie. Et pour finir, n’oublions pas que la firme travaille actuellement sur le supercalculateur Dojo, qui sert à entraîner le système autonome des Tesla. D’après Elon Musk, il s’agit de l’un des ordinateurs les plus puissants qui existent. Il a une capacité égale à un exaFLOP (1000 petaFLOP). Cela peut se traduire par un quintillion (1018) d’opérations en virgule flottante par seconde.

Il convient donc de dire que Tesla est bien parti pour devenir une entreprise phare en termes d’intelligence artificielle et de robotique.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
IA par la RATP

L’IA par la RATP : mieux gérer l’affluence

Robot et intelligence artificielle

Robot et intelligence artificielle : quelle différence ?