dans

Les 10 meilleures solutions d’IA selon l’UNESCO

Top 10 des solutions d'IA par l'UNESCO

Le Centre international de recherche sur l’intelligence artificielle (IRCAI) de l’UNESCO met en lumière les 10 meilleures solutions d’IA dans le monde.

Pour l’UNESCO l’utilisation éthique de l’IA se traduirait par une conformité aux objectifs de développement durable. Dans ce cadre, l’IRCAI a lancé un programme pour identifier les meilleures solutions mondiales d’IA.

La position de l’UNESCO sur l’IA

Le mois de novembre 2021 a été marqué par l’accord sur l’éthique de l’IA soumis aux États membres de l’UNESCO. Tout d’abord, il implique que les initiatives d’intelligence artificielle doivent fournir un retour sur valeur mesurable pour différentes parties prenantes. Par ailleurs, les solutions d’IA doivent être fiables, centrées sur l’homme et servir l’humanité.

De ce fait, l’IRCAI (International Research Center on Artificial Intelligence) a lancé un programme pour identifier les 100 meilleures solutions d’IA à l’échelle mondiale. Par « meilleures », l’UNESCO entend un soutien des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

Le top 10 des solutions d’IA par l’IRCAI

Le mois dernier, la division de recherche sur l’IA de l’UNESCO a lancé un autre programme connexe. Celui-ci a permis de mettre en lumière le top 10 de ces solutions d’IA que voici :

Rewire – Socially Responsible AI for Online Safety

Basée au Royaume-Uni, Rewire développe des outils d’IA pour la cybersécurité ou la sécurité en ligne. L’entreprise fournit des solutions qui permettent de détecter les contenus haineux.

INPS et Accenture

En deuxième place se tiennent l’INPS (Institut italien de la sécurité sociale) et Accenture. Ils collaborent pour la mise en place d’un système de classification des e-mails alimenté par l’IA pour aider l’administration publique à mieux servir les citoyens.

ASMSPotter

Le prochain sur la liste est le projet ASMSPotter de la compagnie allemande dida Datenschmiede GmbH. Il consiste au développement d’un logiciel de surveillance de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM). Et à cette, fin l’entreprise se base sur le machine learning

FAIR Forward

Toujours en Allemagne, parmi les meilleures solutions d’IA selon l’UNESCO figure également le projet du GIZ GmbH intitulé « FAIR Forward – Intelligence artificielle pour tous ».

Logically Intellligence

En outre, le logiciel de Logically vise à traiter les fausses informations et la désinformation pour promouvoir les informations plus fiables.

MedCheX

Il s’agit d’un projet de l’université nationale Cheng Kung (Taïwan) pour le développement d’un système d’alerte électronique pour la détection automatique de la pneumonie à partir de radiographies pulmonaires. La plateforme est également utilisée pour détecter la pneumonie chez les patients suspects de COVID-19.

NASA Harvest

À l’Université du Maryland (États-Unis), la NASA Harvest développe des solutions pour la production agricole et l’utilisation des terres.

NatureAlpha Biodiversity & nature metrics platform

NatureAlpha (Royaume-Uni) met la technologie géospatiale et le machine learning au service de la nature et de la biodiversité. Pour ce projet, l’entreprise travaille en partenariat avec l’Université d’Oxford.

Aspire Food Group et DarwinAI

Cette initiative canadienne vise à développer de nouvelles approches de fabrication de protéines de haute qualité à base de grillons.

SkillLab

Enfin, le dernier projet d’IA de ce top 10 de l’IRCAI sous l’égide de l’UNESCO est une solution d’orientation professionnelle. Elle permet de trouver des formations ou un emploi et aide également ses utilisateurs à formuler des demandes sur mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.