dans

Apple se concentre sur sa voiture électrique entièrement autonome

La voiture électrique autonome d'Apple

Apple Inc. veut accélérer le développement de sa voiture électrique en se concentrant sur les capacités de conduite entièrement autonome.

Le géant de la technologie a depuis quelques années chargé une équipe de développer une voiture électrique. L’entreprise souhaite passer à la vitesse supérieure en se recentrant sur une conduite complètement autonome.

Focus sur la voiture à conduite entièrement autonome chez Apple

Au cours des dernières années, Apple Inc. a exploré deux approches pour développer sa voiture électrique. La première consiste à créer un modèle aux capacités d’autopilotage limitées. Comme de nombreux véhicules électriques actuels, celui-ci est principalement axé sur la direction et l’accélération. L’autre approche d’Apple vise à développer une voiture aux capacités de conduite complètement autonome.

Mais actuellement, l’équipe se concentre exclusivement sur la version qui ne nécessite aucune intervention humaine. En effet, sous la direction de Kevin Lynch, responsable du logiciel Apple Watch, la première voiture électrique de la marque sera donc dotée d’un système de conduite entièrement autonome. L’entreprise envisage de lancer le premier prototype d’ici 2025.

À quoi ressemblerait le véhicule d’Apple ?

La plus grande étape franchie par Apple dans son projet ambitieux concerne le processeur que l’entreprise prévoit d’intégrer à la première génération de voiture. Les concepteurs de silicium pour les iPhone, iPad et Mac ont conçu la puce en question. Elle se compose principalement de processeurs neuronaux capables de gérer l’intelligence artificielle nécessaire à l’autopilotage.

En termes de design, la voiture électrique autonome d’Apple ne disposerait ni de volant ni de pédales. Autrement dit, son intérieur serait conçu pour une conduite sans intervention manuelle. Néanmoins, la possibilité d’équiper la voiture d’un mode de prise de contrôle d’urgence a été évoquée. D’autant plus que le véhicule intégrerait les services et les autres appareils Apple.

Par ailleurs, l’entreprise prévoit de mettre en place un système d’infodivertissement, notamment un écran tactile de type iPad. Cela permettrait aux passagers d’interagir avec le véhicule le long du trajet. En matière de sécurité, Apple prévoit des protections plus solide pour sa voiture autonome que celles de Tesla et Waymo.

Mais pour une entreprise dont la principale activité n’est pas de construire des voitures, des partenariats seront nécessaires. Apple discute négocie actuellement avec plusieurs fabricants aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.