dans ,

Data Manager : tout savoir sur ce métier

Le métier de Data Manager

De nos jours, le Data Manager est un professionnel recherché dans la majorité des secteurs d’activités. Toute technologie repose sur les données, et celles-ci ont besoin d’un gestionnaire pour les transformer en informations exploitables.

Au cours des dernières années, le nombre de données accumulées au sein des entreprises a augmenté de façon exponentielle. Cela entraîne un large besoin de professionnels pour exploiter ces informations à travers les organisations.

En quoi consiste le métier de Data Manager ?

Par définition, Data Manager signifie gestionnaire de données. En d’autres termes, toutes les tâches de ce professionnel se rapportent aux données. En gros, le métier consiste à définir et à gérer les données de référence de l’entreprise grâce au Master Data Management (MDM). Par ailleurs, il doit également en définir les politiques d’organisation et de gestion et mettre en place la gouvernance des données, le Data Warehousing et le Data lake.

Les missions du Data Manager

Principalement, sa mission consiste à structurer et à valider les données. À cette fin, il est chargé de définir et de mettre en place des stratégies de collecte, de stockage et d’exploitation de ces données à travers l’entreprise.

Son travail commence par l’identification des besoins des utilisateurs sur lesquels il se fonde pour créer une base de données. Avant de les valider, le Data Manager procède à des vérifications de la fiabilité et de la crédibilité des informations collectées. Il a également pour mission de les rendre compréhensibles pour tous les collaborateurs de l’entreprise qui peuvent interagir avec elles.

En outre, son travail implique de formuler les données en indicateur de suivi de performance ainsi que de réaliser des tableaux de bord et des modèles statistiques. Enfin, il doit tenir à jour la base de données, notamment ajouter les informations manquantes et supprimer les erreurs.

Les compétences requises

En termes simples, le métier de Data Manager est basé sur l’informatique, les mathématiques, les statistiques et les algorithmes. Une parfaite maîtrise de ces domaines est donc nécessaire pour mener à bien ses missions.

Effectivement, le traitement des bases de données implique la manipulation d’outils tels que Spark ou Hadoop. Autrement dit, le Data Manager doit être complètement familier avec le langage informatique.

Par ailleurs, en tant que manager, il doit impérativement connaître le secteur. Entre autres qualités, il doit avoir une vision globale de l’entreprise. En effet, étant donné que les données concernent tous les secteurs, ses compétences doivent être polyvalentes.

La confidentialité des données est une des plus grandes préoccupations des entreprises. Les informations manipulées par le Data Manager sont essentielles, voire sensibles. Pour faire court, la discrétion est une qualité primordiale en dehors de l’entreprise, mais également à l’intérieur. Sur le plan stratégique, le gestionnaire des données doit avoir un esprit de synthèse et de clarté.

Le parcours d’un Data Manager

Généralement, un niveau Bac + 5 est exigé pour accéder au métier de Data Manager. Toutefois, avec l’explosion du Big Data, les spécialistes en traitement de données sont fortement en manque, d’autant plus que les entreprises s’orientent de plus en plus vers les solutions technologiques. Cela signifie que le domaine est devenu moins exigeant quant au niveau de formation requis.

Quoi qu’il en soit, le cursus d’un Data Manager doit inclure principalement les maths, l’informatique et les statistiques.

Donc, si vous avez un DUT en statistique et informatique décisionnelle, vous pouvez déjà prétendre à une carrière de Data Manager. C’est également le cas avec une Licence professionnelle, mention métiers du décisionnel et de la statistique, spécialisée en data mining.

Toutefois, à ces niveaux (Bac + 2 et Bac + 3), une expérience supplémentaire serait préférable. Autrement dit, avoir des compétences en marketing ou dans d’autres secteurs augmenterait les chances d’embauche.

Au-delà du Bac + 5…

Cela va de soi, une formation supérieure est la meilleure garantie pour devenir Data Manager, comme un niveau de Bac + 5 en statistiques ou en informatique.

Un MIAGE (Master de Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) spécialisé en gestion de données ou en traitement de l’information pour la décision est également une bonne qualification.

En outre, vous pouvez suivre une formation d’ingénieur pour obtenir un diplôme spécialisé en statistique ou en data management. Et enfin, les diplômes de Master adéquats sont un Master de mathématiques appliquées avec une spécialisation en statistiques ou un Master en traitement de l’information et en exploitation des données.

Son salaire

Un Data Manager qui débute dans son métier peut toucher entre 2 000 et 6 000 euros bruts par mois. En fonction de son évolution, de ses fonctions et de son domaine d’activité, cette rémunération peut vite évoluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.