dans ,

DHL devient le premier client de Boston Dynamics pour les robots Stretch

Stretch Boston Dynamics DHL

En s’équipant d’une flotte de Stretch, DHL devient le premier client de Boston Dynamics pour ses nouveaux robots de logistique.

Boston Dynamics s’est fait particulièrement connaître par ses robots qui ressemblent à des humains ou à des animaux. Mais pour ses derniers dispositifs, l’entreprise a développé des robots de manutention. Elle vient de décrocher son tout premier client qui n’est autre que DHL.

Boston Dynamics équipera les entrepôts de DHL des robots Stretch

Depuis quelques années, Boston Dynamics et DHL travaillent ensemble pour le développement de Stretch. Il s’agit d’une gamme de robots de manutention destinée aux tâches logistiques, notamment d’entreposage.

Ce n’est donc pas une réelle surprise d’apprendre que DHL Supply Chain sera le premier client de l’entreprise. Le leader mondial de la logistique investira 15 millions de dollars pour se voir équipé d’une flotte de robots Stretch au cours des trois prochaines années. 

Plusieurs entrepôts de DHL en Amérique du Nord exploiteront donc ces robots pour déplacer des colis. La première tâche de Stretch consistera principalement à décharger les camions.

Selon la CIO, Sally Miller, le fait d’investir dans l’automatisation permettra d’améliorer l’efficacité opérationnelle et le service client. Plus tard, l’entreprise espère étendre le partenariat entre DHL et Boston Dynamics pour le déploiement de Stretch à l’échelle régionale et mondiale. 

En savoir plus sur Stretch

Contrairement aux robots bipèdes et quadrupèdes de Boston Dynamics, Stretch est constitué d’une base mobile à quatre roues et d’un bras robotique. Il est conçu pour soulever jusqu’à 50 livres avec un système de préhension par aspiration.

En termes d’autonomie, sa batterie peut fonctionner jusqu’à 8 heures, mais une autre option propose 16 heures d’autonomie. Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un robot destiné à des tâches industrielles, il est possible de le brancher pour une alimentation continue. Stretch exploite le système de vision Pick, combinant l’imagerie 2D et 3D à des algorithmes de machine learning.

D’après le PDG de Boston Dynamics, Stretch est spécifiquement conçu pour relever les défis de l’espace entreposage, ce qui en fait la solution idéale pour la chaîne d’approvisionnement de DHL.

La première flotte arrivera dans les entrepôts de DHL ce printemps. Et au cours des prochaines années, les robots se chargeront de tâches supplémentaires dans plusieurs sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.