in

Google défie DALL-E 3 avec sa nouvelle IA ImageFX

Google semble résolu à prendre la tête du secteur de l’IA. La société a en effet récemment introduit plusieurs innovations, parmi lesquelles figure ImageFX. Il s’agit d’un nouvel outil IA permettant de générer des images de grande qualité avec une grande facilité.

Une IA alimentée par le puissant modèle Imagen 2 de Google

Google a dévoilé en décembre 2023 son modèle d’intelligence artificielle Imagen 2, spécialement conçu pour la génération d’images. Développée par DeepMind, cette technologie est progressivement intégrée à différents services de Google. Au début de février, la firme a annoncé la possibilité d’utiliser Imagen 2 directement dans Google Bard. Le modèle s’intègre aussi dans SGE (Search Generative experience) ainsi que dans Vertex AI.

ImageFX fait également partie des récentes innovations de Google. Il s’agit d’une interface propulsée par Imagen 2 permettant la création d’images par intelligence artificielle. L’utilisateur n’a qu’à saisir un texte descriptif ou prompt pour générer une image. Cette IA promet une expérience fluide et agréable pour concrétiser les idées des utilisateurs.

Créer des images photoréalistes de haute qualité en toute simplicité

Avec ImageFX propulsé par Imagen 2, Google vise la perfection en matière de génération d’images par IA. Cette IA rivalise avec les meilleures IA du secteur comme DALL-E 3 d’OpenAI ou Midjourney V6. Les photos produites impressionnent par leur réalisme saisissant et leur niveau de détail. Par exemple, l’IA reproduit bien les traits du visage humain.

Générer des visuels d’exception avec ImageFX est d’ailleurs à la portée de tous. Cette interface intuitive ne nécessite aucune compétence particulière. Que l’utilisateur soit artiste, designer, marketeur ou simplement curieux, il peut donner vie à ses idées les plus folles, en un instant. Le fonctionnement est identique aux IA génératrices d’images telles que Midjourney : il suffit de saisir une description textuelle et l’IA se charge du reste. Ensuite, il est possible d’affiner itérativement la proposition d’ImageFX via des outils simples jusqu’à l’obtention du rendu idéal.

Il convient cependant de noter que pour le moment ImageFX n’est pas disponible pour tous. Seuls les utilisateurs résidant aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Kenya peuvent accéder à cette nouvelle IA génératrice d’images.

Les images synthétiques générées sont identifiables

Afin de lutter contre les deepfakes, Google intègre la technologie SynthID dans ses outils de génération de contenu par intelligence artificielle. Cette solution développée par DeepMind insère un filigrane numérique imperceptible à l’œil nu dans les images produites par Image FX. Ce marquage renforce la traçabilité des créations synthétiques réalisées avec son intelligence artificielle.

Google a aussi lancé une IA génératrice de musique MusicFX. Les chansons produites par cette IA sont, elles aussi, marquées par SynthID, un marquage également imperceptible tant à l’oreille qu’à l’œil humain.

Google engagé dans la course à l’IA pour surpasser OpenAI

OpenAI domine pour l’instant le secteur de l’IA grâce à GPT-Turbo. Mais, la pression monte sur la start-up californienne qui est désormais talonnée par ses concurrents. Par exemple, Google a récemment mis à jour son LLM Gemini Pro, le rival de GPT-4 d’OpenAI. Et d’après les tests effectués, Gemini-Pro Scale surclasse GPT-4 en termes de capacités.

De plus, la firme de Mountain View ne compte pas s’arrêter là. Elle prévoit déjà d’exploiter la version encore plus puissante Gemini Ultra, ce qui pourrait potentiellement dépasser GPT-4 Turbo, actuellement le LLM le plus avancé.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *