dans

Les meilleurs films sur l’IA à ne pas manquer

Meilleurs films sur l'IA

Plus que de simples divertissements, ces films qui traitent de l’IA nous aident à comprendre son fonctionnement. Voici pour vous une sélection des meilleures œuvres cinématographiques sur l’intelligence artificielle à voir absolument.

Bien qu’au-delà de la réalité, les films sont de véritables sources d’informations qui peuvent nous apprendre plus que ce que l’on croit savoir. De la data science au machine learning, ces films traitent l’intelligence artificielle dans tous ses aspects. Alors si vous ne les avez pas encore tous vus ou revus, prenez place et c’est parti !

Les films cultes sur l’IA

Parmi tous les films sur l’intelligence artificielle, certains ont marqué l’histoire plus que d’autres. Ces œuvres sont de parfaits exemples pour comprendre les fonctionnements de certaines IA ou alors les menaces qu’elles peuvent représenter.

Metropolis (1927)

C’est une première dans son genre grâce à Maria, le tout premier robot du cinéma. C’est un film muet en noir et blanc, placé en contexte de l’an 2026 dans la ville de Métropolis. Elle abrite deux classes sociales opposées : les dirigeants aisés qui exploitent des ouvriers agricoles vivant dans la misère. Pour semer le chaos dans la classe ouvrière, un savant crée un robot à l’image d’une femme, Maria.

2001 : L’odyssée de l’espace (1968)

HAL 9000 est le supercalculateur le plus puissant jamais conçu. À bord du vaisseau spatial Discovery One qui se dirige vers Jupiter, il contrôle la plupart des opérations. HAL discute avec le membre de l’équipage et finit par les tuer un par un. Cette histoire nous rappelle comment l’IA pourrait devenir une menace si nous lui laissons libre contrôle dans ses activités.

Blade Runner (1982) de Ridley Scott

L’histoire dystopique se déroule en 2019 à Los Angeles. Des humains issus de la bio-ingénierie vivent parmi les vrais humains et le seul moyen de les distinguer est leur durée de vie de 4 ans. Ces répliques sont alimentées par l’intelligence artificielle et sont nourries de faux souvenirs pour leur faire croire qu’elles sont humaines. En 2017, Denis Villeneuve réalise une suite de l’histoire, Blade Runner 2049. Si vous souhaitez plonger dans le monde de l’IA, ces films sont absolument à mettre sur la liste.

Tron (1982)

C’est l’histoire d’un programmeur de jeux vidéo numérisé et téléporté dans un ordinateur doté d’une IA très développée. Afin d’en sortir, il doit participer à différents jeux d’arcade dans un monde 3D au décor rétro-éclairé.

Ayant débuté par un échec, Tron est tout de même devenu un film culte. En effet, à l’époque, les critiques jugeaient la réalisation trop expérimentale. Plus tard, les avis ont évolué pour dire qu’il s’agit d’une œuvre visionnaire. En 2010 un deuxième film, Tron : L’héritage, une suite de l’histoire, a vu le jour.

The Matrix (1999)

Matrix ou la Matrice est une simulation de la réalité créée par l’IA pour asservir l’humanité. L’agent Smith dirige des agents, qui sont en fait des programmes d’IA surdéveloppés et très puissants, afin de réprimer la rébellion. Neo parvient à se libérer de la Matrice et se retrouve entre deux mondes où il commence la bataille pour sauver l’humanité. Voilà encore une autre dystopie qui dépeint une intelligence artificielle qui prend le contrôle de notre vie.

Des films qui fusionnent IA et humain

Certains films nous rappellent l’importance de mettre au point une IA responsable qui ne risque pas de mettre en danger la race humaine. En effet, l’intelligence artificielle n’est pas toujours utilisée de la bonne manière.

Terminator (1984)

Pour découvrir les aspects indésirables de l’IA, Terminator est l’un des films les plus marquants de l’histoire. Un cyborg assassin qui vient du futur (2029) est envoyé pour tuer Sarah Connor avant qu’elle ne puisse donner naissance au sauveur de la race humaine. Il s’agit d’un robot enveloppé de tissus vivants, destiné au combat et à l’infiltration.

RoboCop (1987)

RoboCop, un cyborg surhumain, est une réincarnation de Peter Weller, un policier qui a été assassiné. Il est réanimé pour faire régner la loi dans les rues de Détroit. RoboCop est le fruit d’une expérience dans laquelle l’intelligence artificielle est fusionnée avec un être humain. Encore une fois, l’histoire nous amène à considérer l’éthique de l’intelligence artificielle. En effet, ce film est un rappel des limites à respecter dans l’utilisation de l’IA, et particulièrement dans en ce qui concerne l’armement et la sécurité.

Ghost in the Shell (1995)

Japon, année 2029, un agent fédéral Major Motoko Kusanagi enquête sur un hacker qui pirate le cerveau des hybrides cyborg-humains. L’avenir décrit par ce film d’animation est également un monde dans lequel les machines et les humains ne font qu’un. Outre l’aspect cyberpunk du film, il aborde des questions philosophiques sur la conscience. Une adaptation cinématographique a été réalisée en 2017 avec, à la place, le Major Mira Killian comme protagoniste.

Un peu de data science

Cette fois, place à la science des données. Ces prochains films nous aident à comprendre pourquoi les données sont utiles à l’IA pour notre sécurité. De plus, il pourrait nous encourager à avoir plus confiance en le système.

Minority Report (2002)

Grâce à l’analyse d’énormes quantités de données, des data scientists appelés PreCogs prédisent de futurs crimes pour aider la police à les prévenir. Pour une fois, nous pouvons voir comment l’IA peut servir à éviter des circonstances désastreuses dans le monde réel.

Le Stratège ou Moneyball (2011)

Voilà un autre film qui montre la puissance de l’analyse des données. Avec la théorie du Moneyball, l’analyse prédictive permet de sélectionner les meilleurs joueurs de baseball sous-évalués en minimisant les dépenses. Avec cette histoire, nous pouvons comprendre l’efficacité de l’IA pour prendre des décisions.

Imitation Game (2014)

Alan Turing, mathématicien légendaire et créateur du « Test de Turing » , est présenté dans ce film. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est engagé par les autorités britanniques pour résoudre « Enigma » , un code stratégique utilisé par les nazis. Turing met au point un ordinateur hyper puissant qui surpasse les humains en matière de calculs complexes. Ce faisant, il ouvre la voie à la création de machines et renforce le domaine de la cryptographie et de la cybersécurité.

D’autres films récents sur l’IA

L’intelligence artificielle s’est de plus en plus incrustée dans nos vies au fil des années. Aussi, les films qui traitent de l’IA sous tous les aspects se sont également multipliés.

A.I. Intelligence Artificielle (2001)

Il s’agit d’une adaptation de la nouvelle de Brian Aldiss, Super-Toys Last all Summer Long. Dans un contexte où les naissances sont strictement contrôlées, des humanoïdes appelés « mécas » voient le jour. L’un d’entre eux, David, est capable d’éprouver des sentiments.

Rien que le fait qu’une intelligence artificielle peut comprendre le concept de sentiment devait être inconcevable à cette époque. Mais à l’heure actuelle, l’IA touche des domaines surprenants comme, dans ce cas-ci, l’amour. Une bonne raison de voir ou revoir ce film si vous ne l’avez pas déjà fait.

I, Robot (2004)

Nous voilà de retour dans le côté obscur de l’IA. Le supercalculateur VIKI (Virtual Interactive Kinetic Intelligence) tourne mal. Avec les données qui l’ont alimenté, il contrôle des robots dans le monde entier qui sont censés assurer la sécurité. C’est alors au tour d’un policier qui déteste la technologie et un robot incorrompu de déjouer les plans de VIKI. 

Wall-E (2008)

Nous devons reconnaître que les films qui décrivent une IA avec une bonne intention sont beaucoup moins nombreux. WALL-E est un robot de compactage de déchets vivant sur la planète Terre en 2805. Il est capable d’avoir des sentiments tels que la solitude ou l’amour qu’il éprouve pour un autre robot, EVE.

Her (2013)

Une fois de plus, l’IA est liée à une histoire d’amour, mais dans un autre sens. C’est un humain, Theodore Twombly, qui tombe amoureux d’un système d’exploitation intelligent appelé Samantha. Les assistants virtuels tels que Siri ou Google Assistant s’en rapprochent. Toutefois, Samantha dispose de grandes capacités d’apprentissage. Le film illustre les risques d’attachement que nous pouvons développer envers ces inventions technologiques personnifiées.

Interstellar (2014)

Loin des prototypes d’IA humanoïdes dans les films précédents, TARS et CASE sont des robots quadrilatères qui ne ressemblent aucunement aux humains. Jouant des rôles secondaires dans le film, ils rejoignent des explorateurs dans l’espace-temps. TARS se lie d’amitié avec Joseph Cooper, son sauveteur. Dans ce film, nous pouvons constater que les conceptions robotiques peuvent être très complexes.

Ex Machina (2015)

Et pour finir, hors de question de faire l’impasse sur l’IA générale. Bien que la plupart des films dépassent la réalité de l’intelligence artificielle étroite, Ex Machina est une illustration de l’idéal des scientifiques d’IA. En effet, Ava, une intelligence artificielle avec l’apparence d’une femme, possède des capacités que surpassent celles d’un humain. Et tout comme lui, elle peut tenir des conversations aussi cohérentes et elle peut même manipuler ses émotions. En fin de compte, nous nous remettons en question sur l’adoption de l’IA générale et ce que cela impliquerait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.