in

Perlmutter, la plus puissante IA au monde ?

Le supercalculateur Perlmutter

Perlmutter, un supercalculateur de l’intelligence artificielle parmi les plus puissants au monde est en ligne. Il servira déjà à cartographier l’univers en 3D et à d’autres immenses projets.

Ce nouveau superordinateur a vu le jour au National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) en Californie. Il devra relever des défis les plus difficiles en astrophysique et dans la climatologie.

Le tout-puissant Perlmutter

Faisant sans nul doute partie des supercalculateurs les plus puissants qui existent, Perlmutter a été mis en ligne aux États-Unis. Son incroyable intelligence artificielle sera chargée de grands projets technologiques, allant de l’astrophysique et du climat aux énergies propres. Le lancement de cet ordinateur surpuissant s’est déroulé au National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) du Berkeley Lab, en Californie.

D’après Nvidia, fournisseur des matériels graphiques, il est tout simplement le plus rapide de la planète. Perlmutter exploite 6159 GPU Nvidia A100 Tensor Core. Autrement dit, il est capable de réaliser 4 exaFlops ou un quintillion d’opérations en virgule flottante par seconde. L’accélération des calculs rend les simulations plus précises, ainsi que le deep learning ou l’apprentissage en profondeur.

Cartographier l’univers en 3D

Le superordinateur sera de suite mis à l’épreuve pour créer une carte en 3D de l’univers tout entier. Perlmutter devra alors traiter les données en se servant du spectroscope pour l’énergie noire du Lawrence Berkeley National Laboratory. Cet instrument est capable de capturer des images de 5000 galaxies en une seule exposition.

Par ailleurs, un autre projet consistera à sonder les interactions subatomiques dans les sources d’énergie verte. Cela devrait contribuer au développement d’une technologie de stockage des batteries et de nouveaux biocarburants.

Dion Harris, le directeur du marketing de produit chez Nvidia, affirme que la capacité de calcul des supercalculateurs traditionnels connaît beaucoup de limites. Mais la combinaison du machine learning et des simulations précises générées par Perlmutter offrent plus de possibilités aux scientifiques, comme d’étudier plusieurs atomes sur de longues périodes.

La désignation de ce supercalculateur vient de l’astrophysicien et lauréat du Prix Nobel, Saul Perlmutter. Sur le sujet, ce dernier déclare que ce puissant ordinateur permettra à la science de gérer une énorme quantité de données. Il espère ainsi que cette alliance entre la science et l’informatique aboutira à de nouvelles découvertes dans tous les domaines.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le machine learning : comment prendre ses marques ?

Cloud distribué

Le cloud distribué : tout ce qu’il faut savoir