dans

Mobileye obtient un permis d’essai de transport autonome sur Paris

Mobileye à Paris

La société Mobileye va mettre en place un projet pilote de services de transport autonome sur Paris.

La conduite autonome prend de plus en plus d’importance et les acteurs font la course pour tester et déployer leurs services pour le grand public. Mobileye, dont la technologie est déjà en place dans plusieurs villes, vient d’annoncer l’obtention d’un nouveau permis d’essai pour Paris.

Mobileye va déployer ses véhicules autonomes sur Paris

La société Mobileye est une filiale d’Intel basée à Jérusalem qui développe une technologie de conduite autonome. Dans le but de mettre en place des taxis et des services de transport autonome d’ici 2022, la société teste déjà son système dans plusieurs villes. Nous pouvons notamment citer Jérusalem, Tel-Aviv, Detroit, New York et Munich.

Jeudi dernier, Mobileye a annoncé l’obtention d’un nouveau permis d’essai pour déployer ses voitures sur les routes de Paris. La première vague d’essais bénéficiera aux employés des Galeries Lafayette. Quatre jours par semaine, ils pourront demander ou programmer un trajet vers le magasin du boulevard Haussmann.

Le lancement du projet se fait en partenariat avec la RATP. Chaque voiture pourra transporter deux passagers avec un conducteur de Mobileye et un copilote de la RATP. Pour le groupe, ce nouveau partenariat est aussi un moyen de tester la technologie de conduite autonome qu’il envisage d’intégrer à d’autres véhicules de transport en commun.

Pour accéder au service de Mobileye, les usagers à Paris devront passer par la plateforme de M-a-a-S MoovitAV. Il s’agit d’une application de covoiturage autonome développée par Moovit et Mobileye est acquise par Intel.

Une entrée en bourse à l’horizon

Une semaine avant cette annonce, Intel avait déclaré avoir l’intention de faire entrer Mobileye en bourse en 2022. Elle estime sa valeur à 50 milliards de dollars. Alors que la multinationale prévoit de créer une société distincte cotée en bourse, elle affirme qu’elle restera l’actionnaire majoritaire de Mobileye. Par ailleurs, Intel estime que sa filiale devrait générer plus de 40 % de revenus grâce à ses produits et un partenariat avec plus de 30 constructeurs automobiles.

Concernant la France, Mobileye travaille actuellement avec deux entreprises dans le but de déployer des navettes commerciales pour les services de transport public en Europe en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.