dans ,

Véhicules autonomes : une bonne ou une mauvaise chose ?

Avantages des véhicules autonomes réglementés

Le déploiement des véhicules autonomes présente jusqu’à ce jour un sujet de débat entre le pour et le contre.

Un groupe d’experts a effectué une analyse des avantages et des inconvénients dans différents scénarios concernant le déploiement des véhicules autonomes sur les routes américaines. D’après l’évaluation, les avantages l’emporteront à condition de réglementer les AV.

Analyse du pour et du contre des véhicules autonomes

L’étude a été initiée par Veljko Dubljević, professeur agrégé en Science, Technology & Society (STS) à l’Université d’État de Caroline du Nord. Principalement elle visait à évaluer les dommages et les avantages potentiels liés au déploiement des véhicules autonomes (AV). Dubljević explique qu’elle devait aider à déterminer les meilleures stratégies de minimisation des risques et de maximisation des avantages.

Les experts ont procédé à une analyse décisionnelle multicritère. Entre autres, elle consiste à décrire différents scénarios pour l’avenir des AV. Dans un premier temps, ils ont envisagé l’interdiction des véhicules autonomes sur la voie publique. Ensuite, les deux scénarios qui ont suivi autorisaient les AV, respectivement sans et avec réglementations. Et pour finir, ils ont analysé le cas où les AV seraient réglementés, mais appartiennent exclusivement aux exploitants de flottes commerciales.

Par ailleurs, les chercheurs ont dressé une liste d’inconvénients (13) et d’avantages (8) potentiels. Ils se sont basés sur des documents des académies nationales et d’autres agences fédérales, avec l’aide de différents experts. En gros, les dommages concernaient les risques de décès ou de blessures par accident tandis que les avantages impliquent des questions économiques et environnementales.

Pour examiner les différents scénarios selon les critères donnés, les chercheurs ont réuni des experts en informatique, en sciences politiques, en transport et en éthique.

Autoriser les AV avec des réglementations

Aux termes de l’analyse des différents scénarios, les avantages du déploiement des véhicules autonomes pesaient plus dans la balance. Néanmoins, l’autorisation des AV devra respecter un cadre de réglementation. Dubljević suggère par exemple une limitation dans les environnements urbains et les zones à fort trafic piétonnier.

Parmi les quatre scénarios proposés, la dernière représente le plus d’avantages. En effet, les véhicules autonomes réglementés et limités aux exploitants de flotte commerciale sont plus prometteurs. D’après l’étude, cela s’expliquerait par la capacité de ces propriétaires à entretenir et à mettre à jour les logiciels dans les temps. Les chercheurs espèrent que cette étude contribuera à la mise en place d’un cadre de réglementations des AV pour leur futur déploiement aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.